Mort de Guy Bedos: La lettre d'adieu de Nicolas Bedos à son père sur France Inter

HOMMAGE Le comédien et humoriste Guy Bedos est mort jeudi dernier à 85 ans

L. Be

— 

Guy et Nicolas Bedos en 2011, illustration
Guy et Nicolas Bedos en 2011, illustration — BALTEL/SIPA

Augustin Trapenard a lu, ce lundi sur France Inter, la lettre du cinéaste Nicolas Bedos à son père, mort jeudi dernier à 85 ans. Il a rendu hommage à Guy Bedos, évoquant notamment « une dernière nuit près de [lui] ».

« Des bougies, un peu de whisky, ta main si fine et féminine qui sert la mienne jusqu’au p’tit jour du dernier jour. Ton regard enfantin qui désarme un peu plus le gamin que j’redeviens. Au-dessus de ton lit, un bordel de photos, de Jean-Loup Dabadie à Gisèle Halimi, de Desproges à Camus en passant par Guitry. Ça ne votait pas pareil, ça ne priait pas les mêmes fantômes, mais vous marchiez groupés dans le sens de l’humour et de l’amour », écrit-il dans ce texte lu par le journaliste et accessible en ligne.

« Tu n’es pas mort : tu dors enfin. »

« J’ai dénoué ta cravate noire. On va t’emmener où tu voulais, c’est toi qui dictes le programme, c’est toi qui conduis sans permis, écrit Nicolas Bedos. D’abord à l’église Saint Germain, tu n’étais pas très pote avec les religions, mais les églises, ça t’emballait. Tu disais "Faudrait qu’on puisse les louer pour des spectacles de music-hall, des projections de films, des concerts de poésies". Il y aura des athées, plein d’Arabes et plein de juifs. Ça aurait consterné ta mère, tu aurais bien aimé que ta mère soit fâchée ». Et de conclure : « On va t’faire des violons, du mélodrame a capella : faut pas mégoter son chagrin, à la sortie d’un comédien. Faut se lâcher sur les bravos et occuper chaque strapontin. C’est leur magot, c’est ton butin. D’autant que je sens que tu n’es pas loin… Tu n’es pas mort : tu dors enfin. »

Le comédien et humoriste Guy Bedos, connu pour ses sketchs féroces, son engagement à gauche et ses rôles dans des films comme Un éléphant ça trompe énormément, est décédé à l’âge de 85 ans, jeudi dernier.

Adieux de Guy Bedos: Ses sketchs les plus marquants en vidéo