Lana Del Rey se défend de valoriser la maltraitance envers les femmes et s'en prend à Beyoncé et Nicki Minaj

MUSIQUE Le post Instagram compliqué de la chanteuse a provoqué un tollé sur les réseaux sociaux

C.W.

— 

La chanteuse Lana Del Rey.
La chanteuse Lana Del Rey. — Mark Von Holden/AP/SIPA

Difficile de comprendre où veut en venir Lana Del Rey. Dans un long message posté sur Instagram, la chanteuse a décidé de répondre à ses détracteurs qui l’accusent de mettre en valeur dans ses textes, les maltraitances envers les femmes. Comme le rappelle le Huffington Post, Lana Del Rey a parfois été critiquée pour avoir romancé des relations amoureuses violentes, ou mis en scène la passivité et la soumission.

Visiblement excédée par ces critiques, l’artiste a décidé de prendre à partie des chanteuses telles que Beyoncé ou Nicki Minaj, et de rappeler qu’elle n’embrassait pas la cause féministe. Un message qui a provoqué un véritable tollé sur les réseaux sociaux.

« Soyons clairs, je ne suis pas pas féministe »

« Maintenant que Doja Cat, Ariana [Grande], Camila [Cabello], Cardi B, Kehlani et Nicki Minaj et Beyoncé sont devenues numéro 1 avec des chansons sur le fait d’être sexy, de ne pas porter de vêtements, de baiser, de tromper etc., puis-je me remettre à chanter (…) sans être crucifié ou que l’on dise que je valorise les maltraitances ? », écrit-elle, ajoutant en avoir marre des autrices et des chanteuses indé « qui lui portent ces accusations. « Je ne suis juste qu’une personne glamour qui chante les réalités des relations émotionnellement abusives très répandues dans le monde », précise-t-elle alors. Comme le rapporte le site de BFMTV, en 2013 la chanteuse Lorde avait émis des réserves sur les textes de Lana Del Rey auprès de The Fader : « Elle est géniale, mais j’écoutais son album et je n’arrêtais pas de me dire que c’est malsain, pour des jeunes filles, d’écouter un message qui dit "Je ne suis rien sans toi" ».

Lana Del Rey enchaîne ensuite sur le mouvement féministe : « Soyons clairs, je ne suis pas pas féministe, mais il doit y avoir une place dans le féminisme pour les femmes qui me ressemblent et qui agissent comme moi. Le genre de femmes qui disent non même si les hommes entendent oui (…) qui se voient enlever leurs propres histoires et leurs voix par des femmes plus fortes ou par des hommes qui détestent les femmes ». Pas sûr que le message soit très clair, mais l’on devine que la chanteuse ne partage pas forcément les combats féministes.

Au-delà du discours quelque peu confus de Lana Del Rey, de nombreux internautes s’interrogent depuis, sur ses attaques ciblées envers plusieurs chanteuses, notamment Ariana Grande, avec qui elle a signé un feat. Des règlements de comptes à venir ?

Concernant son prochain album, il devrait sortir en septembre prochain.

Article mis à jour à 21h40 avec la double négation employée par la chanteuse.