Coronavirus : Le festival de photojournalisme Visa pour l’image veut maintenir son édition 2020

JOURNALISME Le festival Visa pour l’image prévoit 20 expositions du 29 août au 13 septembre

20 Minutes avec AFP

— 

Visa pour l'image, salon international de photojournalisme qui se tient chaque année à Perpignan.
Visa pour l'image, salon international de photojournalisme qui se tient chaque année à Perpignan. — LODI FRANCK/SIPA/1612191520

Visa pour l’image, plus important festival de photojournalisme au monde, qui se tient chaque année à Perpignan (sud de la France) a annoncé vendredi qu’il comptait maintenir sa 32e édition, prévue du 29 août au 13 septembre, si les mesures sanitaires liées à l’épidémie de Covid-19 « le permettent ».

« Exceptionnellement, l’équipe de Visa pour l’image prépare une édition 2020 adaptée aux réglementations en vigueur de distanciation sociale et de circulation des publics, respectueuse des consignes des autorités », expliquent les organisateurs dans un communiqué.

Vingt expositions

Si les conditions sanitaires permettent la tenue du festival, cette édition pas comme les autres proposera au public 20 expositions du 29 août au 13 septembre, sur deux sites emblématiques du festival qui seront aménagés pour tenir compte de ces consignes.

Les organisateurs veulent aussi organiser, comme à chaque édition, des projections, remises de prix, présentations de portfolios et conférences. Elles seront organisées « en ligne, en direct ou en différé », et en accès libre, du 31 août au 5 septembre, selon un calendrier qui sera précisé ultérieurement.

Les semaines réservées aux scolaires (du 14 au 18 et du 21 au 25 septembre) restent quant à elles à confirmer.