Rolling Stones: « Living in a Ghost Town », une nouvelle chanson dans l’air du temps

MUSIQUE La chanson de 4 minutes, écrite il y a plus d’un an, traite du thème du confinement

20 Minutes avec AFP

— 

Les Rolling Stones lors du concert en ligne One World le 19 avril 2020.
Les Rolling Stones lors du concert en ligne One World le 19 avril 2020. — ALLILI MOURAD/SIPA

Les fans patientaient depuis 8 ans. Les Rolling Stones ont sorti jeudi leur première nouvelle chanson originale depuis 2012. Intitulée Living in a Ghost Town (Vivre dans une ville fantôme ), ce titre de 4 minutes est particulièrement adapté à la pandémie qui touche actuellement le monde.

Ecrite en 10 minutes

Le plus étonnant est que le texte a été écrit il y a plus d’un an, soit bien avant l’apparition du nouveau coronavirus. Dans une interview à Apple Music, Mick Jagger a confirmé que la chanson « n’a pas été écrite pour maintenant, c’était un de trucs bizarres ». « C’était sur un endroit qui avant était plein de vie, et se retrouve sans vie… Je jouais juste de la guitare et je l’ai écrite vite, en 10 minutes », a ajouté le rocker de légende, âgé de 76 ans.

Le groupe a su ensuite s’adapter à la situation. Avant de sortir ce nouveau single, le chanteur en a modifié un peu les paroles pour mieux coller à l’air du temps. Certaines choses « ne marchaient pas, ou semblaient bizarres ou trop sombres », a-t-il indiqué. Les nouvelles paroles évoquent ainsi chaos, destruction, et solitude de l’isolement : « Please let this be over (Faîtes que ça se termine)/ Stuck in a world without end (coincés dans un monde sans fin) ».

Les Rolling Stones devaient donner 15 concerts en Amérique du Nord à partir du 8 mai, mais tous ont été suspendus. Samedi dernier, le groupe était en vedette d’un concert virtuel organisé par l’organisation Global Citizen en collaboration avec Lady Gaga, pour soutenir les soignants mobilisés face à la pandémie.