Hommage à Philippe Nahon : « Carne » et « Seul contre tous » visibles gratuitement grâce à la Cinémathèque française

CINEMA La Cinémathèque française met en ligne, dès ce mercredi soir et jusqu'au 1er mai, deux films de Gaspar Noé afin de rendre hommage à l'acteur Philippe Nahon décédé dimanche

F.R.

— 

Philippe Nahon dans Seul contre tous.
Philippe Nahon dans Seul contre tous. — RONALDGRANT/MARY EVANS/SIPA

Philippe Nahon est décédé dimanche à 81 ans d'« une longue maladie, aggravée par une infection au Covid-19 », comme l’a indiqué son épouse. Pour rendre hommage à l’acteur, la Cinémathèque française met en ligne ce mercredi, dès 20h30, Carne et Seul contre tous sur sa plateforme Henri.

Ces deux films de Gaspar Noé, qui ont marqué un tournant dans la filmographie du comédien, seront donc visibles gratuitement jusqu’au 1er mai. Le court-métrage Carne et le long-métrage Seul contre tous, étaient interdits aux moins de 16 ans lors de leurs sorties respectives, en 1991 et 1998. Ces fictions sont déconseillées aux âmes les plus sensibles.

« Il a donné un visage et un corps à un certain nihilisme contemporain. »

« Boucher "ressentimental", père incestueux, beauf métaphysique, Philippe Nahon aura incarné toute la complexité d’un être à la fois hors normes, écrasé par la trivialité et la fatalité sociale », écrit Jean-François Rauger, le directeur de la programmation de la Cinémathèque française dans un communiqué.

Et de poursuivre : « [Phillippe Nahon] a donné un visage et un corps à un certain nihilisme contemporain. » Carne et Seul contre tous sont, aux yeux de Jean-François Rauger, l’occasion d'« assister à la naissance d’un grand comédien ».