VIDEO. Coronavirus dans les Bouches-du-Rhône : Le Théâtre de Martigues décide d'honorer tous ses contrats

CULTURE A Martigues, le théâtre des Salins, scène nationale, a décidé d’honorer tous ses contrats pour soutenir le monde de la culture touché de plein fouet par les effets du confinement et du coronavirus

20 Minutes avec AFP

— 

Un rideau dans un théâtre.
Un rideau dans un théâtre. — Flickr/CC/Daskerst

Le théâtre des Salins, scène nationale de Martigues , dans les Bouches-du-Rhône, a décidé d’honorer tous ses contrats, notamment ceux des intermittents du spectacle, malgré les annulations dues à la pandémie de coronavirus​, a annoncé son directeur Gilles Bouckaert.

« Nous avons décidé d’honorer tous les contrats que nous avions passés » et de payer « les salaires des artistes, techniciens et tous les frais déjà engagés », a expliqué Gilles Bouckaert. « Nous allons payer nos intermittents sur les spectacles annulés, pour qu’ils conservent leurs heures et leurs droits », a-t-il précisé.

« L’idée est d’être solidaire »

« L’idée est d’être solidaire, d’éviter par ricochet que les compagnies mettent la clef sous la porte, de payer les artistes, les techniciens et les frais déjà engagés, voire de proposer des avances de trésorerie », a développé le directeur.

Cette décision vise « surtout à défendre la culture en général, un système qui ne peut tenir que s’il fonctionne en réseau, a-t-il ajouté. Nous sommes des structures de diffusion, si les artistes n’existent plus, après (le confinement, ndlr), nous aussi nous disparaissons ».

La crise du coronavirus touche durement le monde du spectacle vivant. Gilles Bouckaert évoque « tous ces spectacles qui ne pourront pas se créer parce qu’on ne peut pas répéter » ou l’absence des festivals, « notamment la vitrine de celui d’Avignon ».