Coronavirus en Corse : Malgré le confinement, des librairies se mettent au drive

CULTURE Deux librairies de Bastia et Ajaccio ont décidé de vendre leurs livres en drive pour permettre à leurs clients de lire pendant le confinement

20 Minutes avec AFP

— 

La rentrée littéraire 2017 dans une librairie en France
La rentrée littéraire 2017 dans une librairie en France — ISA HARSIN/SIPA

Plus rien à lire et pas fan de tablettes ? En Corse, deux librairies​ à Ajaccio et Bastia ont lancé depuis début avril un drive littéraire permettant d’acheter des livres et de les récupérer devant les boutiques.

Le déroulement est immuable : une commande par e-mail, le paquet préparé avec masque et gants, une prise de rendez-vous, la transaction dehors devant la librairie, le sac placé à l’arrière de la voiture et le paiement par carte bancaire ou chèque, décrit Ghislaine Caviglioli, de la librairie La Marge à Ajaccio.

Les librairies fermées depuis le 16 mars

Même protocole pour Lory Massey à la librairie bastiaise « A Piuma Lesta » qui demande « aux gens de grouper leur retrait avec un achat de première nécessité ». L’idée est venue dès le début du confinement, « parce que des enseignants avaient commandé des ouvrages et ne pouvaient les récupérer », expliquent-elles en chieur.

Comme les autres commerces non-vitaux, les librairies ont fermé le 16 mars. Mais l’arrêté prévoit ces fermetures "sauf livraison et retrait de commande". En annonçant le confinement, le président Emmanuel Macron avait d’ailleurs dit aux Français : "donnez des nouvelles, prenez des nouvelles, lisez. Retrouvez aussi ce sens de l’essentiel".