Coronavirus : Avec la plateforme Henri, la Cinémathèque se lance dans le streaming gratuit

CLASSIQUES La plateforme de streaming a été nommée Henri, en hommage au fondateur de la Cinémathèque Henri Langlois

L.Be.

— 

La Cinémathèque française
La Cinémathèque française — JACQUES DEMARTHON / AFP

Fermée depuis le début du confinement pour tenter de limiter la propagation du coronavirus, la Cinémathèque a trouvé un moyen de recréer du lien avec son public. L’institution a lancé sa grande plateforme de streaming gratuite nommée Henri, en hommage à son fondateur Henri Langlois.

La salle virtuelle propose chaque soir à 20h30 « un film parmi ceux que la Cinémathèque a restaurés au cours des vingt dernières années », précise le directeur général de l’institution Frédéric Bonnaud, selon BFMTV. La Cinémathèque tente ainsi de poursuivre sa mission de transmission et de découverte.

Dimanche, l’institution a diffusé Un petit monastère en Toscane, d’Otar Iosseliani, après avoir montré jeudi l’adaptation de la nouvelle d’Edgar Allan Poe par Jean Epstein, La Chute de la maison Usher, un film de 1928.