Eurovision 2020 annulé : Comment obtenir votre dose d’Eurovision malgré tout…

MUSIQUE Même si l’Eurovision 2020 a été annulé, plusieurs programmes et dispositifs alternatifs ont été mis en place pour en maintenir l’esprit musical, festif et fédérateur

Fabien Randanne

— 

En 2014, Conchita Wurst remportait l'Eurovision en chantant Rise Like A Phoenix... Le concours, annulé en 2020, renaîtra quant à lui de ses cendres en 2021.
En 2014, Conchita Wurst remportait l'Eurovision en chantant Rise Like A Phoenix... Le concours, annulé en 2020, renaîtra quant à lui de ses cendres en 2021. — JONATHAN NACKSTRAND / AFP
  • L’Eurovision 2020, qui devait se tenir en mai 2020 à Rotterdam (Pays-Bas), a été annulé en raison de la pandémie de coronavirus.
  • Malgré tout, plusieurs alternatives, à la télévision ou sur Internet, sont apparues pour faire vivre l’esprit Eurovision.

L’Eurovision 2020 est annulé, vive l’Eurovision ! Le fait que le concours international de chansons n’ait pas lieu cette année en raison de la pandémie de coronavirus – une première depuis sa création en 1956 – ne signifie pas pour autant qu’on n’entendra parler de lui. Au contraire : plusieurs programmes alternatifs sont mis en place d’ici au mois de mai pour offrir au monde son lot de performances pyrotechniques, de ballades au piano et de distributions de points… A l’heure où une bonne partie de l’humanité est confinée, toutes ces initiatives opèrent un retour aux sources de l’événement. Si la compétition musicale a vu le jour, c’était pour fédérer les populations d’un continent meurtri par la Seconde Guerre mondiale tout en exploitant une nouvelle technologie : les partages d’images et les retransmissions en direct en simultanée dans plusieurs pays – soit exactement ce que permet Internet…

  • Une émission officielle pour remplacer la finale

La finale de l’Eurovision aurait dû se tenir le 16 mai à Rotterdam (Pays-Bas). Hélas, il faudra s’y faire : on n’assistera pas à la victoire des sympathiques islandais ou de l'émouvant Suisse… Nos ego de français se consoleront en se disant que la déconvenue qui semblait attendre notre candidat  Tom Leeb – sa chanson Mon alliée (The Best In Me) ne suscitait pas l’enthousiasme espéré – nous a été épargnée.

On se réconfortera surtout avec Europe Shine A Light, une émission spéciale de deux heures produites par la télévision néerlandaise et retransmise sur France 2. Chacun des 41 candidats qui auraient du concourir lors de cet Eurovision 2020 seront mis en lumière. Ils interpréteront aussi collectivement, depuis leurs pays respectifs, une chanson d’une édition passée du concours « dont les paroles fédératrices seront appropriées à la situation dans laquelle nous nous trouvons », annonce le communiqué de presse. En l’occurrence : Love Shine A Light (le titre de l’émission donnait un gros indice), le morceau avec lequel le Royaume-Uni l’a emporté en 1997. « Que l’amour éclair chaque recoin du monde », disent les paroles.

  • L’Eurovision à l’échelle de nos salons

Depuis le début du confinement, on ne compte plus le nombre d’artistes qui se livrent à des récitals en live sur les réseaux sociaux en direct de leur salon. L’Union européenne de radio-télévision (UER) qui chapeaute l’Eurovision s’en est aperçue et a eu l’idée du format Eurovision Home Concerts. Tous les vendredis quatre artistes ayant participé au concours ou qui auraient dû y prendre part cette année, chanteront, depuis chez eux, leur chanson, ainsi qu’une reprise d’un morceau « culte » de la compétition.

Le tout est diffusé tous les vendredis à 17h sur la chaîne YouTube de l’événement et reste en ligne ensuite. A l’affiche ce vendredi : l’Ukrainienne Jamala, gagnante en 2017, ainsi que l’Islandais Daði Freyr et l’Australienne Montaigne (oui, son pseudo est une référence à Michel de) qui avaient été sélectionnés pour 2020.

  • Ooooon refaaaaaiiiit le match

La chaîne L’Equipe profite du confinement pour rediffuser quelques-uns des grands matchs de l’histoire du foot et les accros au ballon rond s’en régalent ? Les fans de l’Eurovision aussi se replongent avec nostalgie dans les éditions passées. Le Britannique Rob Holley, qui pige pour le quotidien The Independant a carrément lancé le concept «Eurovision Again». Autrement dit, la diffusion en « live » sur YouTube d’un ancien concours que des milliers de passionnés regardent ainsi simultanément tout en livrant leurs commentaires sur les réseaux sociaux. Le hasthag #EurovisionAgain a ainsi été l’un des plus commentés sur Twitter ces derniers samedis à l’échelle du monde entier… A la fin, les internautes sont même invités à procéder à un nouveau vote en livrant leurs tops 10 sur un site dédié.

Face au succès des premiers numéros, l’UER a soutenu l’initiative en proposant d’héberger la diffusion sur la chaîne YouTube de l’Eurovision. Samedi dernier, quelque 10.000 personnes ont ainsi passé leur soirée à revisionner le concours 2009. Ils ont élu le même gagnant qu’à l’époque : Alexander Rybak pour la Norvège.

  • La Suède maintient le concours à sa façon

La Suède est à l’Eurovision ce que le Brésil est au football ou la Corée du Nord à la censure. Les Suédoises et Suédoises témoignent d’un enthousiasme indéfectible envers le concours que leur pays a remporté six fois (dont deux ces dix dernières années) et dont il a trusté le Top 10 huit fois depuis 2010… La chaîne SVT a donc annoncé qu’elle organiserait sa propre version de l’Eurovision 2020. Le samedi 9 mai, un premier show, consistera en la diffusion des 41 chansons candidates. Les téléspectateurs voteront via une application pour leurs préférées. Les 25 chansons plébiscitées par le public participeront à la « finale » du jeudi 14 aux côtés de la chanson suédoise. Un nouveau vote sera alors lancé pour définir le Top 10 des Suédoises et Suédois et donc le récipiendaire de leurs 12 points…

Précision : Contrairement à l’Eurovision traditionnel, la France ne sera pas qualifiée automatiquement pour la finale. Il sera donc intéressant de voir si la chanson de Tom Leeb, qui a été écrite et composée par un trio suédois, sera soutenue par le public local. Les shows ne seront pas retransmis à la télévision française mais visibles en direct sur le site Svtplay.se. Vous ne parlez pas suédois ? Sachez seulement que « chanson » se dit « melodi » et ça ira.

De l'Eurovision 2020 à l'Eurovision 2021

A moins que l'on soit encore confinés l'an prochain, il est fort probable que l'Eurovision 2021 puisse se tenir. Rotterdam, qui devait accueillir l'édition 2020, est partante pour organiser à nouveau le concours, à condition d'être soutenue financièrement par le gouvernement néerlandais. L'Union européenne de radiotélévision (UER) a décidé d'autoriser les pays en lice à reconduire leurs candidats respectifs choisis pour les représenter cette année, mais ils devront présenter une nouvelle chanson. A ce jour, l'Australie, l'Autriche, l'Azerbaïdjan, la Belgique, la Bulgarie, la Géorgie, la Grèce, Israël, la Roumanie, la Suisse, l'Ukraine, l'Espagne et les Pays-Bas ont annoncé la reconduction de leurs artistes de 2020. Pour l'heure, la délégation française ne s'est pas positionnée au sujet de Tom Leeb qui devait défendre les chances de la France cette année.