« Animal Crossing » : « Nous cherchons à en faire un langage commun, un lien entre les gens », explique la créatrice Aya Kyogoku

INTERVIEW « Animal Crossing : New Horizons » est sorti à point nommé pour les gamers confinés, et sa directrice Aya Kyogoku raconte à « 20 Minutes » pourquoi c'est plus qu’un jeu 

Vincent Julé

— 

« Animal Crossing : New Horizons » est en train de s'imposer comme LE jeu de cette période de confinement, entre simulation de vie et lien social
« Animal Crossing : New Horizons » est en train de s'imposer comme LE jeu de cette période de confinement, entre simulation de vie et lien social — Nintendo
  • Huit ans après le précédent épisode d’Animal Crossing, New Horizons vient de sortir à point nommé pour faire (un peu) oublier le confinement avec la possibilité de sortir sans attestation ou de faire une partie de pêche.
  • 20 Minutes s’est entretenu avec la game director Aya Kyogoku sur un jeu-monde en train de devenir un phénomène social et salutaire.

« Et si vous quittiez tout… pour vivre sur une île déserte ? » La campagne d’affichage pour le nouvel Animal Crossing a pris un tout autre sens avec la crise du coronavirus et la mise en place du confinement. Déjà très attendu par les fans, huit ans après le précédent épisode principal, New Horizons est finalement sorti à point nommé pour faire (un peu) oublier l’enfermement, et partir en balade sans attestation, pêcher au bord de l’eau, chasser les œufs de Pâques, décorer son intérieur, se faire des amis… Comme, commentent beaucoup de joueurs sur les réseaux, « vivre [leur] meilleure vie », confinée ou non. 20 Minutes s’est entretenu avec la game director Aya Kyogoku sur un jeu-monde en train de devenir un phénomène social et salutaire.

Pourquoi avoir choisi une île déserte au milieu de l’océan comme terrain de jeu ?

Nous avons réfléchi à comment faire pour que l’expérience Animal Crossing soit nouvelle à la fois pour ceux qui y joueraient la première fois, et pour ceux qui sont fans de la série depuis longtemps. Pour y parvenir, il fallait changer l’élément le plus universel de la franchise, à savoir le village où le joueur déménage, qu’il ne connaît pas et où il doit faire sa vie. Alors que nous essayions de supprimer le concept de « village », de fil en aiguille, nous nous sommes retrouvés avec une île déserte.

« New Horizons » est peut-être le jeu le plus complet de la série, l’idée était-elle de proposer non pas un nouvel épisode mais l’épisode ultime ?

A chaque développement, nous voulons toujours faire du dernier opus le meilleur jeu possible. C’était le cas sur New Leaf et c’est toujours le cas avec New Horizons. Après, tout le monde, en particulier les fans, a son épisode préféré. Je pense que c’est le charme des longues franchises comme Animal Crossing, les joueurs parlent des différences, des évolutions d’un jeu à l’autre. Nous le gardons toujours à l’esprit, nous ne voulons pas écraser le souvenir et l’affection que les joueurs ont pour d’anciennes itérations, nous cherchons au contraire à ce qu’ils gardent en mémoire leurs vies dans les différents jeux Animal Crossing, ainsi que les événements de la vie réelle qu’ils ont traversés au moment où ils jouaient.

Quelle est la nouvelle fonctionnalité la plus importante de « New Horizons » ?

Chacun a sa propre façon de vivre dans Animal Crossing, et il en va donc de même pour de gameplay, ce qui est considéré comme « important » diffère d’un joueur à l’autre. On pourrait dire que le crafting offre de nouvelles options et une profondeur supplémentaire aux fonctionnalités classiques et au gameplay de la série. Plantes, arbres… la flore gagne un rôle au-delà de simplement faire beau dans le paysage, elle peut fournir des ressources naturelles que le joueur peut collecter. Ce dernier peut également obtenir des outils et des meubles hors des heures d’ouverture des magasins de l’île.

Une autre fonctionnalité est la nouvelle monnaie, les Miles Nook. Parce qu’il n’y a pas vraiment d’objectif ou de moyen de terminer le jeu, certains peuvent être perdus au début, de ne pas savoir ce qu’ils sont censés faire, ou même ce qu’ils sont libres de faire. Le jeu offre beaucoup de liberté, mais le revers de la médaille est que vous devez passer du temps pour savoir quoi faire, et comment vous voulez le faire. Le programme Miles Nook aide à dépasser cet obstacle. Nous l’avons créé pour que, pendant que vous jouez à collecter les Miles Nook, un objectif à court terme, vous commencez à remarquer les possibilités qu’offre le monde autour de vous, puis vous vous fixez vos propres objectifs. J’espère que les novices apprécieront et que les aficionados s’y essayeront.

Comment définir l’esprit « Animal Crossing » ? Un jeu-monde où s’échapper ?

Les joueurs sont libres de jouer à Animal Crossing comme ils le souhaitent, donc je pense que son esprit peut être défini différemment selon chaque joueur. Cependant, une chose est sûre, nous cherchons à faire d’Animal Crossing une sorte de langage commun, le point de départ d’une communication entre un large éventail de personnes. Et je ne parle pas seulement du fait de rendre visible aux autres joueurs en ligne, mais aussi dans le sens où les gens, qui aiment construire leur île, décorer leur chambre, parler aux animaux, aiment aussi beaucoup parler dans la réalité de cette vie virtuelle et de ce qu’ils y font. On peut donc dire que la vie dans Animal Crossing est une partie de la vie et du monde de chacun.