Coronavirus : Le rappeur Koba laD assure qu’il ne respectera pas le confinement

RESEAUX SOCIAUX Le rappeur Koba LaD, originaire d'Evry (Essonne), a assuré qu'il ne respecterait pas le confinement imposé pour combattre l'épidémie de coronavirus

A.D.

— 

Le rappeur Koba LaD lors de la 21e édition du festival Solidays sur la pelouse de l'hippodrome de Longchamp.
Le rappeur Koba LaD lors de la 21e édition du festival Solidays sur la pelouse de l'hippodrome de Longchamp. — SADAKA EDMOND/SIPA

De nombreux rappeurs appellent leurs followers à bien suivre les consignes du gouvernement. NOS, l’un des deux frères du duo PNL a appelé dans une story Instagram à ses abonnés à « prendre ce virus au sérieux » et à rester confinés chez eux. Le rappeur marseillais Jul a envoyé un message d’encouragement à ses fans : « Force à tous pour le confinement, écrit-il dans un post sur le réseau de partage de photos. On va revenir encore plus fort tous ensemble. »

D’autres ont choisi de ne pas respecter les règles… Dans une vidéo publiée lundi soir sur son compte Snapchat, Koba LaD répond à l’allocution d’Emmanuel Macron. « Manu, j’suis désolé, faut que j’aille bosser », adresse-t-il au président de la République. Le rappeur n’en démord pas, pour lui, « le confinement, c’est mort ! », expliquant notamment qu’il doit aller « au studio » pour finir son album.

Face aux nombreuses critiques pointant son irresponsabilité, le rappeur Koba La D, originaire d’Evry (Essonne), a minimisé ses propos sur Twitter. « Vous prenez tout au premier degré, on peut plus s’exprimer tranquillement », a-t-il expliqué.