Coronavirus : Pierre Lescure n’exclut pas une annulation du Festival de Cannes

TOUT EST POSSIBLE Le président de la manifestation explique que « des réserves » peuvent permettre de « faire face à au moins une année sans recettes »

F.Bi.

— 

Pierre Lescure réélu président du Festival de Cannes jusqu'en 2020
Pierre Lescure réélu président du Festival de Cannes jusqu'en 2020 — Francois Mori/AP/SIPA

« On reste raisonnablement optimistes en espérant que le pic de l'épidémie soit atteint fin mars et que l’on respire un peu mieux en avril. Mais nous ne sommes pas inconscients, explique Pierre Lescure. Si ce n’est pas le cas, on annulera. »

Dans un entretien au Figaro, le président du Festival de Cannes indique se préparer à toutes les éventualités pour la tenue de la 73e édition, du 12 au 23 mai, face à la propagation du coronavirus et aux mesures restrictives mises en place en France.

Le festival peut « faire face à au moins une année sans recettes »

Le Festival de Cannes est en tout cas préparé à une annulation. Pierre Lescure évoque l’existence d’un fonds de dotation qui pourrait permettre de « faire face à au moins une année sans recettes ». « Nous avons des réserves », affirme-t-il.

L’association qui organise l’événement a refusé de souscrire récemment une option couvrant les épidémies et les pandémies, selon Variety. « On nous proposait seulement de nous couvrir à hauteur de 2 millions d’euros alors que notre budget s’élève à 32 millions », a encore précisé le président du Festival de Cannes au Figaro.

Mardi, une porte-parole de la manifestation expliquait à 20 Minutes que le festival était également prêt à ajuster les jauges de ses salles de projection pour se mettre en conformité avec la législation en vigueur. Un décret, valable pour le moment jusqu’au 15 avril, limite les rassemblements à 1.000 personnes.