Marseille: Par mesure de sécurité, le théâtre du Gymnase ferme ses trois étages en attendant de prochains travaux

SALLE DE SPECTACLES Une étude préalable au début des travaux a révélé des désordres dans l'état du bâtiment

C.D.
— 
Le théâtre du Gymnase à Marseille
Le théâtre du Gymnase à Marseille — Caroline Doutre

Corbeilles, loges et balcons. Le plus ancien théâtre de Marseille, qui doit faire l’objet d’une vaste rénovation, condamne dès à présent plusieurs étages, soit presque la moitié de sa salle : la jauge du théâtre du Gymnase passe ainsi de 680 à 313 fauteuils. Sans attendre le début des travaux, la ville a manifestement décidé de ne pas prendre de risques.

Une étude préalable sur l’état du bâtiment, réalisée début février afin de voir comment restaurer le théâtre, a en effet révélé des « désordres » dans le dispositif de soutènement des étages. Une réunion des services techniques de la ville était en cours ce lundi après-midi.

Spectacles « hors les murs »

« Le Gymnase n’est pas menacé », a réagi son directeur, Dominique Bluzet, dans un communiqué où il déploie un ton rassurant, après la surprise dont il a fait part dans la presse : « Nous avons eu l’assurance de la ville et du département quant au financement des travaux à venir », écrit-il, sans plus de précisions pour le moment sur le calendrier et l’envergure des travaux.

Dans le contexte post-rue d'Aubagne et des municipales, et dans ce bâtiment situé à deux pas de la Canebière, le sujet n’est pas que culturel. Il n’a ainsi pas échappé à Sophie Camard, tête de liste du Printemps marseillais dans le secteur :

Selon Dominique Bluzet, le théâtre du Gymnase « ne présente aucun risque » et certains spectacles continueront d’y être accueillis en attendant les travaux. Toutefois, beaucoup devraient se jouer « hors les murs » pour accueillir un maximum de public. Et limiter, aussi, le coût financier des remboursements.