« Si on chantait », roman collectif d’auteurs et autrices jeunesse, au bénéfice du Secours populaire

INITIATIVE Tous les bénéfices de « Si on chantait » seront reversés au Secours populaire français pour favoriser l’accès à la culture pour tous

20 Minutes avec AFP

— 

Visuel de promotion de l'ouvrage « Si on chantait » publié chez Pocket Jeunesse.
Visuel de promotion de l'ouvrage « Si on chantait » publié chez Pocket Jeunesse. — Pocket Jeunesse/ Capture du site de Pocket Jeunesse.

Treize auteurs jeunesse en vue dont Susie Morgenstern, Timothée de Fombelle ou encore Jean-Claude Mourlevat ont associé leur talent dans un roman collectif publié au profit du Secours populaire français (SPF). Tous les bénéfices de Si on chantait (240 pages, 7,90 euros) seront reversés au SPF pour favoriser l'accès à la culture pour tous. Il s'agit d'un roman à suspense, sur fond d'amitié entre deux enfants de milieux socialement très éloignés.

Les romancières et romanciers (qui ont notamment renoncé à leurs droits d'auteurs pour ce livre) ont pris la plume à tour de rôle pour écrire chacun un chapitre de ce roman, publié le 20 février par PKJ (groupe Editis/Vivendi) et destiné aux enfants à partir de 9 ans.

Pour favoriser l'accès à la culture au plus grand nombre, le SPF propose tout au long de l'année des sorties culturelles au cinéma, dans des musées et monuments nationaux, au théâtre, au cirque ou dans des salles de concert. En 2018, le Secours populaire a favorisé l'accès à la culture et aux loisirs pour plus de 116.000 personnes.