Les replays de la semaine : « Qui a tué Malcolm X ? » sur Netflix, un clip de Kompromat avec Adèle Haenel, une émission sur « La fin de l’amour »…

A LA DEMANDE Replay, SVOD, streaming, podcast… « 20 Minutes » vous donne ses conseils vidéo et audio de la semaine

A.L.

— 

Capture écran du clip de « De mon âme à ton âme » de Kompromat, réalisé par Claire Burger, avec Adèle Haenel.
Capture écran du clip de « De mon âme à ton âme » de Kompromat, réalisé par Claire Burger, avec Adèle Haenel. — Capture.

Il n’y a pas que le direct dans la vie, il y a aussi le replay. De YouTube à Netflix en passant les replays des chaînes de télévision et les podcasts des stations de radio, 20 Minutes vous concocte chaque dimanche une liste de choses à voir, ou revoir, à écouter ou réécouter.

Semaine du 9 au 15 février 2019

Qui a tué Malcolm X ? sur Netflix, pour élucider un assassinat historique

Le 21 février 1965, Malcolm X, alors âgé de 39 ans, était abattu de 21 balles. Il était, disait de lui l'écrivain Abdourahman Waberi, « la bouche de ceux qui n’ont point de bouche ». Le charismatique leader afro-américain n’avait de cesse de dénoncer le racisme, mais il prônait aussi des idées beaucoup plus polémiques, telles le séparatisme noir, par l’intermédiaire de son groupe religieux, Nation of Islam. Ce sont finalement trois hommes de cette organisation, qu’il avait quittée, qui lui tirent dessus, en plein milieu d’un discours à Harlem, à New York. Mais l’arrestation des trois hommes n’a pas arrêté les débats sur les circonstances de sa mort, sur une éventuelle implication du FBI notamment. La série documentaire de Netflix, sortie le 7 février, se présente comme une enquête sur la mort du prêcheur musulman. A voir !

Le beau clip kaléidoscopique de Kompromat, avec Adèle Haenel

Si vous aimiez déjà chanter Le ciel est noir, moooon amie, et danser sur les cimes profondes des mélopées du duo français aux accents allemands, Kompromat, vous voilà servi (ou servie).  Un clip du morceau De mon âme à ton âme a été dévoilé le 5 février, avec Adèle Haenel en figure principale. On suit l’actrice et sa myriade d’émotions colorées qui se reflètent sur son visage. Le regard perçant, fumée sortant de sa bouche. Un demi-sourire mystérieux sur les lèvres. Repoussant un voile de mariée… Le clip de Claire Burger se veut un hommage au réalisateur Henri-Georges Clouzot et à son film inachevé L’Enfer, qui réutilise des techniques de l’ art cinétique et de l’ Op Art

Arte rend hommage à Kirk Douglas

Si vous avez suivi les nouvelles cette semaine, vous avez dû voir que l’acteur Kirk Douglas avait passé son glaive de gladiateur à gauche. L’acteur de Spartacus, âgé de 103 ans, est mort, et depuis, les hommages de Hollywood n’ont cessé de se multiplier. Arte se joint au concert de louanges, le web-magazine Blow-up revient sur sa carrière cinématographique « en dix petites madeleines », dixit l’émission.

Vous pourrez aussi (re) voir sur la même chaîne Règlement de comptes à O.K. Corral ce dimanche 9 février à 20h55.

« La Fin de l’amour » sur France Culture

Tournons-nous maintenant vers une image moins romantique de l’amour que celle du couple d’esclaves Spartacus et Varinia : celle des applications de rencontre et plus généralement d’un « capitalisme scopique », obsédé par l’image, accusé par la sociologue Eva Illouz d’avoir entraîné La Fin de l'amour. En guise d’introduction ou d’apéritif à son livre paru le 6 février, vous pourrez écouter la sociologue qui était l’invitée des Matins de France Culture. Extrait : « Ces industries ont géré le moi, ont géré la personne en termes d’image « explique Eva Illouz, « ce sont les industries de la mode, du cinéma, de la télévision, des cosmétiques… Elles ont transformé le corps en unité visuelle séduisante et attirante, pour créer des marchés de masse. Le corps de la femme devient alors une unité monnayable, exploitable. C’est un nouveau capitalisme ».


Les bonnes nouvelles du féminisme de la décennie, par Esther Reporter

Cela faisait longtemps qu’on voulait vous parler d’Esther Reporter à 20 Minutes, et voici une excellente occasion Blow-up vient de sortir une petite vidéo pleine d’optimisme, qui revient sur les bonnes nouvelles du féminisme de la décennie. L’occasion de se rendre compte que les choses avancent (aussi).