VIDEO. Festival d'Angoulême : Harley Quinn et Miles Morales, alias Spiderman, symbolisent un renouvellement du genre super-héroïque

NOUVEAUX HEROS (2/3) A l'occasion du festival d'Angoulême, découvrez les nouveaux héros et héroïnes qui font vivre les planches de BD en général, et du manga en particulier

Mathilde Loire

— 

Harley Quinn et Miles Morales, alias Spiderman, nouvelles héroïne et héros.
Harley Quinn et Miles Morales, alias Spiderman, nouvelles héroïne et héros. — DC COMICS. All Rights Reserved. ©2018 Urban Comics pour la version française./Lilo / Sipa
  • Oubliez Astérix, Tintin et même Goku. La bande dessinée a aujourd’hui de nouveaux héros et nouvelles héroïnes.
  • A l’occasion du festival de la BD d’Angoulême, 20 Minutes fait les présentations.
  • Aujourd’hui, deux héros de comics : Harley Quinn et Miles Morales.

Ils et elles ne s’appellent plus Astérix, Tintin, Mafalda, Clark ou  Goku, mais Esther, Harley, Miles, Emma ou Legoshi. Si les « vieilles » têtes d’affiche de la bande dessinée sont toujours là, parfois dans le top des ventes, de nouveaux héros et nouvelles héroïnes ont pointé le bout de leur cartable, costume ou museau, et font vivre les planches des BD, comics et mangas. A l’occasion du festival d'Angoulême, 20 Minutes fait les présentations avec, pour continuer, Harley Quinn, anti-héroïne de DC Comics, et Miles Morales, le nouveau Spiderman de Marvel.

Harley Quinn chez DC Comics

Avant d’être une figure de la bande dessinée, Harley Quinn est née sur le petit écran, créée en 1992 par Paul Dini et Bruce Timm, dans la série télé d’animation Batman. Elle est alors introduite comme une acolyte du Joker, le grand ennemi du Chevalier noir. A l’état civil, Harleen Quinzel est une jeune diplômée en psychiatrie, qui a essayé de « soigner » son complice, avant de tomber amoureuse de lui. Internée à son tour, elle s’évade d’Arkham en enfilant un costume d’arlequin et se rallie au Joker.

Longtemps définie par la relation abusive qu’elle entretient avec le Joker, Harley Quinn s’est désormais émancipée, vit ses propres aventures et mène une romance avec Poison Ivy. Une émancipation sur papier et petit écran, d’abord, et bientôt au cinéma : Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn, en salles le 5 février, permet au personnage interprété par Margot Robbie de vivre ses propres aventures sans le Joker, et de faire alliance avec une équipe de femmes.

Si Harley Quinn a bientôt 30 ans, sa grande popularité est plus récente. Elle est désormais identifiable par le grand public, en particulier depuis Suicid Squad. Elle inspire de nombreux cosplays, et apparaît actuellement dans quatre séries de comics distinctes, dont trois à son nom. Surtout, elle est de l’aveu même de Jim Lee, coéditeur de DC Comics, le quatrième pilier de l’éditeur, juste après Superman, Batman et Wonder Woman.

Miles Morales, alias Spiderman, chez Marvel

Spider-Man, nouveau héros ? Sûrement pas. Mais son alter ego Miles Morales, oui. Cet adolescent de Brooklyn, métis latino et noir américain, a été créé en 2011 par le scénariste Brian Michael Bendis et la dessinatrice Sara Pichelli. Il apparaît dans l’univers Ultimate, une dimension alternative de l’univers Marvel.

Mordu par une araignée biologiquement modifiée tout droit sortie des labos de l’entreprise Oscorp, Miles obtient des pouvoirs similaires à ceux de Peter Parker. Quand celui-ci meurt onze mois plus tard, il endosse le rôle de Spider-Man. Ses aventures sont d’abord racontées dans la série « Ultimate Comics : Spider-Man ». Depuis 2016 et le cross-over Secret Wars, Miles Morales vit dans « notre » monde. Membre des Avengers, il partage le rôle de Spider-Man avec Peter Parker. Tandis que celui-ci officie dans le monde entier, Miles est le protecteur de New York.

Alex Alonso, le rédacteur en chef de Marvel de l’époque, a raconté que l’élection de Barack Obama en 2008 avait inspiré le changement d’origine ethnique du héros le plus populaire de la « Maison des idées ». Depuis son lancement, les critiques sont restées très positives, et Miles Morales est devenu un personnage phare de l’univers Marvel. Sa popularité s’est confirmée auprès du grand public en 2018, avec le très beau film d’animation Into the Spider-verse.