Retour sur la page d'accueil 20 Minutes
HOMMAGEArtistes, politiques et anonymes saluent Michou « figure de la tolérance »

Artistes, politiques et anonymes saluent Michou « figure de la tolérance » et « prince de Montmatre »

HOMMAGE
Twitter s’est drapé de cœurs bleus à la suite de l’annonce du décès de Michou ce dimanche. « Michou c’était Paris ! », pleure ainsi Line Renaud
Michou à Montmatre en 2011.
Michou à Montmatre en 2011.  - CAPMAN/SIPA
Anne Demoulin

Anne Demoulin

Le prince bleu de Montmartre n’est plus. Michel Catty, surnommé Michou, est décédé ce dimanche à Paris à l’âge de 88 ans des suites d’un cancer. L’annonce du décès de cette figure emblématique des nuits parisiennes a suscité une vague d’émotion sur les réseaux sociaux, artistes, politiques, personnalités ou inconnus.

« Il y avait le Bleu Klein… il y aura le Bleu Michou », estime Laurent Delahousse. Twitter s’est d’ailleurs drapé de cœurs bleus à la suite de l’annonce du décès de l’artiste.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Michel Denisot a salué une « légende des nuits parisiennes ». « Pensées émues pour Michou et toute la formidable équipe du cabaret qui m’avaient accueilli avec beaucoup de générosité », se souvient l’humoriste Jean-Luc Lemoine.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

« Michou c’était Paris ! »

« Michou c’était Paris ! », a quant à elle résumé Line Renaud.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Michou était une figure emblématique de la butte Montmartre. L’association La République de Montmartre, où il officiait en tant que « Ministre de la nuit », a ainsi exprimé son « grand deuil ».

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Les Montmartrois n’ont pas manqué de rendre hommage à celui que tout habitant du 18e arrondissement n’a pas manqué de croiser un jour, toujours souriant.

a

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

« Montmartre va être bien triste sans toi et le champagne beaucoup moins pétillant », pleure l’humoriste Laurent Baffie.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

« Une immense figure de la tolérance et de la nuit parisienne »

La maire de Paris Anne Hidalgo a salué sur Twitter « une immense figure de la tolérance et de la nuit parisienne ».

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

De nombreux élus ou candidats à la mairie du 18e arrondissement ont tenu à rendre hommage à l’artiste transformiste.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

« Son cabaret restera toujours synonyme de tolérance et de fête », a rappelé Le ministre de la Culture Franck Riester.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

« C’est un morceau du cœur de Paris qui s’en va, et qui a marqué son histoire et son imaginaire, un morceau de la fête, une part du mythe de la Butte… Adieu, Monsieur, et merci », conclut la secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa.

Sujets liés