L’enfant terrible de la mode, Jean Paul Gaultier, raccroche après un dernier défilé

SCANDALEUX Après cinquante ans sur les podiums, le roi de la provoc' Jean Paul Gaultier a décidé de remiser au placard son mètre ruban

Emilie Petit

— 

Le roi de la provoc', Jean-Paul Gaultier, tire sa révérence — 20 Minutes

C’est la Der des Ders. Jean Paul Gaultier signe, ce mercredi soir, son dernier défilé. En cinquante ans de carrière, le créateur a souvent joué la provoc'.

Premier couturier à réhabiliter la jupe pour homme, il a surtout créé la polémique, en 1990, avec son fameux corset aux bonnets coniques portés par la chanteuse américaine Madonna lors de sa tournée « Blond Ambition ». Scandale !

Un aventurier à la marinière argentée

Mais Jean Paul Gaultier n’a pas froid aux yeux. Le créateur de haute voltige aime s’affranchir des conventions et n’hésite à choisir, comme égérie pour ses défilés, des modèles jugés « hors-norme » : la chanteuse du groupe Gossip, Beth Ditto, aux mensurations généreuses, en 2011 ; la star de la téléréalité, Nabilla, en 2013 ; la gagnante de l’Eurovision, Conchita Wurst, en 2014. Entre autres.

Alors, qui aura le privilège de clore son dernier défilé ?