Festival de Gérardmer 2020: La programmation et les jurys dévoilés

CINEMA L’organisation du festival vosgien dédié au cinéma fantastique a officialisé ce jeudi les films en compétition

Fabien Randanne

— 

Christophe Gans, Arielle Dombasle et Niels Schneider, membre du jury long-métrage du 27e Festival de Gérardmer.
Christophe Gans, Arielle Dombasle et Niels Schneider, membre du jury long-métrage du 27e Festival de Gérardmer. — POL EMILE - GUILLAUME SOUVANT - Laurent Vu/SIPA

Le coup d’envoi de la 27e édition du Festival de Gérardmer ( Vosges) approche. Ce jeudi, l’organisation a révélé la composition des jurys et la programmation de l’événement consacré au cinéma fantastique qui se tiendra du 29 janvier au 2 février.

La présidente du jury, l’Italienne Asia Argento, sera entourée des cinéastes Alice Winocour et Christophe Gans, des musiciens Flavien Berger et Jean-Benoît Dunckel, de l’actrice, réalisatrice et chanteuse Arielle Dombasle, de l’acteur Niels Schneider, du directeur de la programmation à la Cinémathèque française.

Ils auront pour mission de décerner trois trophées – le Grand prix, le Prix du jury et le prix de la musique originale – parmi une sélection de dix longs-métrages. Celle-ci comprendra cinq premiers films : 1BR : The Apartment (Etats-Unis), Saint Maud (Royaume-Uni), Sea Fever (Irlande, Suède, Belgique), Snatchers (Etats-Unis) et The Vigil (Etats-Unis). Blood Quantum (Canada), Howling Village (Japon), Répertoire des villes disparues (Canada), The Room (France, Belgique, Luxembourg) et Vivarium (Irlande, Belgique, Danemark) seront également en compétition.

Un jury pour les courts-métrages

Le jury courts-métrages sera quant à lui présidé par le réalisateur et comédien Benoît Forgeard et composé des comédiens Dylan Robert et Lucie Boujenah, ainsi que des scénaristes et réalisateurs Thomas Cailley et Coralie Fargeat. Ils attribueront leur Grand prix à l’un des cinq films courts français en compétition.

Cette année, le Festival de Gérardmer rendra hommage au cinéma fantastique français des trente dernières années. Plusieurs réalisateurs et réalisatrices viendront présenter leurs films projetés dans le cadre de cette rétrospective : Marc Caro (La cité des enfants perdus), Marina de Van (Dans ma peau) et Alexandre Aja (Haute tension), entre autres.