Marc Veyrat perd son procès contre le guide Michelin après la perte de sa 3e étoile

GASTRONOMIE La justice considère que le chef n’a produit « aucune pièce relative à l’existence d’un dommage et à la réalité de leur préjudice »

20 Minutes avec AFP

— 

Marc Veyrat a confirmé qu'il avait perdu sa troisième étole au Michelin
Marc Veyrat a confirmé qu'il avait perdu sa troisième étole au Michelin — ROMUALD MEIGNEUX/SIPA

Le chef Marc Veyrat avait saisi la justice pour savoir pourquoi le Guide Michelin avait privé l’un de ses restaurants de sa troisième étoile. Il a été débouté mardi par le tribunal. Le chef et sa société SCS Marc Veyrat « ne produisent aucune pièce relative à l’existence d’un dommage et à la réalité de leur préjudice », a souligné le tribunal de grande instance de Nanterre dans sa décision.

Le célèbre cuisinier au chapeau noir considérait pourtant qu’en rétrogradant de trois à deux étoiles son restaurant de Manigod en Haute-Savoie, La Maison des Bois, le guide rouge avait fait « une erreur » et demandait un euro symbolique de réparation.