« Je critique l’injonction au bonheur qu’on subit dans les médias », confie Alison Wheeler

INTERVIEW Fin d’année oblige, « 20 Minutes » a demandé à l’humoriste, autrice de « Ma vie est mieux que la vôtre », ce qu’elle retiendra de 2019

Propos recueillis par Fabien Randanne

— 

La comédienne et humoriste Alison Wheeler.
La comédienne et humoriste Alison Wheeler. — Solène Ballesta
  • La comédienne Alison Wheeler a publié récemment chez HarperCollins Ma vie est mieux que la vôtre, une parodie de livre de développement personnel.
  • La jeune femme, qui officie deux soirs par semaine dans Quotidien sur TMC avec ses chroniques humoristiques, revient pour 20 Minutes sur ce qui a marqué son année 2019.

Elle manie l’ironie et l’absurde comme elle respire. Alison Wheeler, qui officie dans Quotidien sur TMC les met à profit pour moquer les guides de développement personnels dans Ma vie est mieux que la vôtre, paru récemment chez HarperCollins. Un livre qui mélange des conseils à ne pas prendre au pied de la lettre avec des récits plus autobiographiques où la jeune humoriste de 33 ans raconte ses années collèges, sa conception de l’amitié, mais aussi ses déconvenues sentimentales ou ses débuts de comédienne. Bilan de décembre oblige, 20 Minutes a demandé à Alison Wheeler de raconter son année 2019 (meilleure que la nôtre).

Qu’est-ce qui vous a incité à écrire Ma vie est meilleure que la vôtre en 2019 ?

J’avais envie de me lancer dans un objet qui pourrait prolonger l’expérience des chroniques et de me raconter de façon détournée. Par le biais du faux guide, je m’autorise des retours sur mon enfance. D’une certaine façon, je critique l’injonction au bonheur qu’on subit tous au travers des médias, des réseaux sociaux et de tous ces livres coaching qui veulent nous donner tout un tas de conseil en permanence. Je voulais créer un livre décomplexant et divertissant à lire. J’espère que c’est réussi.

Quel est l’événement personnel qui vous a le plus marqué cette année ?

J’ai perdu mon chat. Ça m’a énormément marqué parce que je ne savais pas qu’on pouvait s’accrocher et mettre autant de ses souvenirs dans un animal de compagnie. Depuis, dès que je vois un animal dans la rue, je le couvre de caresse. Je suis la passante reloue qui embête les promeneurs avec leurs chiens. Et je leur pose mille questions.

Et l’événement de l’actu de 2019 qui vous a le plus marqué ?

Cette grève [contre la réforme des retraites] qui dure me fait m’interroger sur ma façon de vivre. Tout ce que je croyais acquis et qui en fait est très fragile. Beaucoup de professions se battent pour essayer de continuer à travailler dans de bonnes conditions. Ça m’inquiète pour l’avenir.

En septembre, vous avez commencé votre deuxième saison dans Quotidien. Vous vous y sentez toujours bien ?

Je suis très heureuse d’avoir un endroit où je peux m’exprimer deux fois par semaine. Essayer des choses, évoluer aux côtés de journalistes que j’admire… C’est une force qui tire vers l’exigence et ça fait du bien.

Vous avez joué dans Burger Quiz, également sur TMC, et en assurerez bientôt la présentation…

Oui j’en ai animé un numéro [qui sera diffusé prochainement]. C’est très stressant parce qu’on ne veut pas décevoir. Mais le jeu est si fort et le travail des auteurs est si génial que ça aide énormément.

Si vous ne deviez garder qu’un film de 2019, ce serait lequel ?

J’ai adoré Joker. Ça m’a dérangé et fasciné. Ça dit beaucoup de choses intéressantes sur le pourquoi du chaos. Ça m’a questionné. J’adore les films qui me trottent dans la tête pendant des heures après la séance. En plus je l’ai vu à Londres dans un joli cinéma de Portobello avec un grand verre de cidre.

Et votre série de l’année ?

J’ai beaucoup aimé Dead to me [sur Netflix] avec Christina Applegate. Une série qui aborde le deuil de façon très originale sur fond de comédie hyper maîtrisée. Aussi Mytho[diffusée sur Arte et disponible sur Netflix] avec Marina Hands, avec cette héroïne qui pète les plombs à laquelle on s’identifie forcément.

La chanson de 2019 qui vous a marqué ?

J’écoute en boucle Juice de Lizzo et son album est vraiment très cool. Une musique super dansante et une voix de dingue !

Et le spectacle que vous avez préféré cette année, c’était… ?

J’ai vu la comédie musicale Waitress à Londres et je la recommande. J’adore ça les comédies musicales. Ça réunit tout ce que j’aime, les belles histoires, l’amour, l’humour, la musique et la danse.

Quels sont vos projets pour 2020 ?

Je serai dans le film Forte de Katia Lewskowitz et Melha Bedia, qui sort en mars. Et je tourne en ce moment dans un film de Christopher Thompson, Tendre et Saignant.

A en croire ce que vous écrivez dans votre livre, vous semblez avoir une passion pour Danse avec les stars. Vous accepteriez d’y participer si l’émission revient en 2020 ? Si oui, avec quel ou quelle partenaire ?

Cette émission est trop cool. Je crois que ce sont les danseurs les vraies stars. Ils sont incroyables. Quand Fauve Hautot danse, tu ne vois qu’elle. La fille, c’est une flamme à elle toute seule. Moi, je pense que je voudrais danser avec elle.