Bretagne : Véritables légendes du fest-noz, les frères Morvan quittent la scène

MUSIQUE Les deux chanteurs viennent d’annoncer qu’ils mettaient un terme à leur longue carrière

J.G. avec AFP
— 
Les frères Morvan quittent la scène après avoir fait danser la Bretagne pendant plus de 60 ans.
Les frères Morvan quittent la scène après avoir fait danser la Bretagne pendant plus de 60 ans. — Fred Tanneau / AFP

Cela fait plus de 60 ans qu’ils enflammaient les fest-noz en Bretagne. Les frères Morvan viennent de décider de raccrocher. Âgés respectivement de 85 et 88 ans, Yvon et Henri Morvan ont annoncé jeudi soir qu’ils mettaient un terme à leur carrière. Les chanteurs bretons, connus pour leur tube Joli Coucou, ont fait cette annonce jeudi soir lors du fest-noz de la Toussaint organisé par l’Union démocratique bretonne à Paimpol (Côtes d’Armor), où ils avaient leurs habitudes.

« Ils sont très tristes d’arrêter, ils ont tenu 61 années. Mais à 85 et 88 ans, la fatigue commence à se faire sentir », a déclaré la compagne d’Yvon Morvan. « Les gens étaient très émus quand ça a été annoncé », a-t-elle ajouté. Pour leur dernier fest-noz, les frères Morvan ont chanté a cappella les onze chansons de leur répertoire « sans papier, sans boire un coup », a-t-elle précisé.

Plus de 3.000 concerts au compteur

Cultivateurs retraités et chanteurs de « kan ha diskan », chant traditionnel en langue bretonne, les frères Morvan avaient entamé leur carrière en 1958, devenant très rapidement de véritables légendes en Bretagne.

Vêtu de la même tenue de scène, chemise claire à carreaux, casquette foncée et pantalon sombre uni, le quatuor vocal, devenu trio après la mort d’Yves en 1984, puis duo depuis la disparition de François en 2012, a totalisé plus de 3.000 concerts, y compris dans les festivals les plus réputés de Bretagne.

Les frères Morvan ont ainsi participé à la plupart des éditions du festival rock des Vieilles Charrues à Carhaix, ainsi qu’au festival du Bout du monde dans la presqu’île de Crozon ou au Trans Musicales de Rennes.