Paris Games Week 2019 : « FFVII Remake », « DBZ Kakarot », « Doom Eternal »… Quels sont les jeux jouables sur le salon ?

JEU VIDEO Le salon Paris Games Week ouvre ses portes mercredi, et jusqu'à dimanche au Parc des Expositions de Paris, l'occasion de jouer en avant-première à plusieurs titres très attendus

V. J.

— 

Plus de vingt ans séparent le jeu «Final Fantasy VII» de 1997 de son remake prévu en 2020, et ça se voit
Plus de vingt ans séparent le jeu «Final Fantasy VII» de 1997 de son remake prévu en 2020, et ça se voit — Square Enix

C’était une vision paradoxale de certaines éditions de la Paris Games Geek : des files d’attente pour jouer au dernier Call of Duty… déjà sorti ! S’il sera toujours possible de mettre la main sur Modern Warfare, Gears 5, Borderlands 3 ou de se plonger dans l’univers de Life is strange 2, l’édition 2019, qui s’ouvre mercredi, sera surtout l’occasion de tester de futurs titres en avant-première. Et pas des moindres : Final Fantasy VII Remake, Dragon Ball Z Kakarot, Doom Eternal… On a fait le tour des stands.

Si tous les géants du milieu n’ont pas forcément de stand (Square Enix, Activision, Bethesda), leurs jeux sont bien à la Paris Games Week, à commencer par le très attendu remake de Final Fantasy VII. Le public pourra faire le premier quart d’heure et premier boss sur le stand PlayStation, comme découvert au dernier E3. Marvel’s Avengers sera, lui, jouable pour la première fois et lèvera peut-être certaines craintes. Même si sa sortie a été décalée au deuxième semestre 2020, Watch Dogs : Legion vous permettra de faire la révolution 2.0 sur le stand Ubisoft, dans la peau de n’importe quel citoyen, même d’une vieille agent secret à la retraite mais toujours redoutable.

Se prendre pour un héros de manga, une valeur sûre

Si vous préférez le riz et les Kaméhaméha, vous pourrez vous prendre pour Goku dans Dragon Ball Z : Kakarot sur le stand Namco Bandai, un jeu d’action RPG qui revisite la saga et qui a fortà faire pour égaler un Dragon Ball FighterZ. Les jeux adaptés de One Piece, Fairy Tail, One Punch Man ou My Hero Academia sont également jouables sur le salon. Nintendo dévoile un peu avance son Luigi’s Mansion 3 (d’un jour) ou ses Pokémon Epée et Bouclier (de quinze jours). N’oubliez pas également de faire un tour au pavillon Jeux Made in France, avec une sélection de 30 de découvertes et curiosités.

C’est bon, on vous voit venir, on arrête de tourner autour du pot. Si le jeu le plus attendu de 2020 est bien à la Paris Games Week, il ne sera pas jouable. Cyberpunk 2077 dévoilera en revanche son unviers, son gampley et sa versino française lors de présentations dans un théâtre dédié au stand Namco Bandai. Même chose pour l’autre gros morceau du salon, Death Stranding, montrer dans toute sa splendeur au stand PlayStation… dans un cinéma !