Mort de Robert Forster : L’hommage des acteurs de « Breaking Bad »

DISPARITION Robert Forster est décédé vendredi, la veille de la mise en ligne du film « El Camino », sa dernière apparition à l’écran, sur Netflix

F.R.

— 

L'acteur Robert Forster, en mars 2013.
L'acteur Robert Forster, en mars 2013. — Jordan Strauss/AP/SIPA

L’acteur américain Robert Forster est décédé vendredi, à l’âge de 78 ans, des suites d’un cancer du cerveau. Depuis sa première apparition sur le grand écran en 1967 dans Reflets dans un œil d’or de John Huston, le comédien a construit une filmographie aussi large que variée, tournant aussi bien pour Walter Hill (Supernova) et les frères Farrelly (Fous d’Irène) que sous la direction de Gus Van Sant (Psycho) ou David Lynch (Mulholland Drive).

L’une de ses prestations les plus mémorables est sans doute son incarnation de Max Cherry dans Jackie Brown de Quentin Tarantino qui lui a valu d’être nommé à l’ Oscar du meilleur second rôle masculin en 1998.

« Un vrai gentleman »

Robert Forster était aussi familier du public pour ses performances sur le petit écran dans des séries cultes telles que « Magnum », « Walker Texas Ranger », « Twin Peaks », « Heroes » ou « Desperate Housewives ». Il était aussi apparu dans un épisode de « Breaking Bad » en 2013 pour un rôle qu’il a repris dans El Camino, le film dérivé de la série et mis en ligne samedi sur Netflix, au lendemain de sa mort.

Les acteurs principaux de Breaking Bad lui ont par ailleurs rendu hommage. « Je l’ai rencontré sur le tournage d’Alligator [sorti en France sous le titre L’Incroyable Alligator], il y a 40 ans (…). Je n’ai jamais oublié à quel point il fut gentil et généreux envers le gamin que j’étais et qui commençait tout juste à Hollywood », a écrit Bryan Cranston sur Twitter.

« J’ai eu le privilège de connaître cette belle personne et de travailler à ses côtés. Il était un vrai gentleman qui adorait jouer la comédie. Je t’aime mon ami. Merci de m’avoir aimé en retour. Tu es et seras une légende à jamais », a réagi Aaron Paul.