Mort d’Ariane Carletti : Dorothée « trop émue pour donner une interview »

REACTIONS La bande du « Club Dorothée » a déjà perdu plusieurs de ses membres ces dernières années

L.Be. avec AFP

— 

Ariane et Dorothée, accompagnée de Patrick, Corbier et Jackie
Ariane et Dorothée, accompagnée de Patrick, Corbier et Jackie — GROUPE AB

Ariane Carletti, l’une des figures du Club Dorothée et interprète du générique de dessins animés cultes comme Dragon Ball, est décédée mardi à l’âge de 61 ans. Contactée par Gala, Dorothée, dont Ariane fut le bras droit, s’est dit « trop émue pour donner une interview ».

Elle a toutefois tenu à faire parvenir quelques mots à Gala sur celle avec qui elle a travaillé pendant une décennie. « Dorothée, très émue, gardera en tête toutes ces années de complicité, d’émotions, de tendresses, de grands moments et d’aventures passés ensemble avec Ariane. C’était une femme pétillante et tellement courageuse ».

Corbier, Cabu et Framboisier dans tous esprits

La bande du Club Dorothée a déjà perdu plusieurs de ses membres ces dernières années, dont le chansonnier François Corbier​, décédé l’an dernier, le dessinateur Cabu (tué dans l’attentat contre Charlie Hebdo) et Claude Chamboisier (alias Framboisier), disparus en 2015, ainsi que l’ex- « Musclé » René Morizur (alias « Papy René ») en 2009.