Paris: Un pochoir de Banksy volé aux abords du Centre Pompidou

FAITS DIVERS Le centre Pompidou a porté plainte

L.Be. avec AFP
— 
Le rat de Banksy aux abords du Centre Pompidou à Paris
Le rat de Banksy aux abords du Centre Pompidou à Paris — Kazuki Wakasugi/AP/SIPA

Le Centre Pompidou « a constaté le vol » d’une œuvre du célèbre street-artist Banksy, « réalisée sur l’envers du panneau d’entrée » de son parking souterrain, indique mardi le centre culturel parisien dans un communiqué.

Le Centre Pompidou explique avoir « déposé plainte ce jour mardi 3 septembre, pour vol et dégradation, au sein d’un espace relevant de son périmètre ». L’œuvre représente un rat au museau masqué brandissant un crayon. Le pochoir « était apparu le 25 juin 2018 et revendiqué le lendemain sur le compte Instagram de l’artiste », rappelle le Centre Pompidou.

« C’est notre devoir de protéger son œuvre »

« On présume que le panneau métallique a été découpé à la scie. Nous ne sommes pas propriétaires de l’œuvre, c’est pour cela que nous portons plainte pour dégradation », a expliqué le service de communication du Centre Pompidou, joint par téléphone.

Ce pochoir est accompagné de la légende « Fifty years since the uprising in Paris 1968. The birthplace of modern stencil art » («Cinquante ans depuis les émeutes de 1968 à Paris. Le berceau de l’art du pochoir »).

En juin 2018, le plus célèbre des street artists avait revendiqué sur les réseaux sociaux des œuvres réalisées à Paris dont l’une sur le mur d’un parking du Centre Pompidou. « Banksy ne nous a pas avertis, mais c’est notre devoir de protéger son œuvre », avait indiqué en 2018 Bernard Blistène, directeur du Musée national d’art moderne, propriétaire du parking choisi par le street artist.