Booba ne « regrette pas du tout » sa bagarre avec Kaaris l’an dernier

DROIT DANS SES BOTTES « Le Duc de Boulogne » est revenu sur la rixe l’an dernier à Orly dans une interview dévoilée par BFMTV

20 Minutes avec AFP
— 
Les rappeurs Booba et Kaaris.
Les rappeurs Booba et Kaaris. — SADAKA EDMOND/P LE FLOCH/SIPA

Non rien de rien… Booba ne « regrette pas du tout » sa  rixe l’an dernier à Orly avec son rival  Kaaris : s’il pouvait « revenir en arrière », le rappeur ferait « la même chose » mais en « plus violent », selon des propos accordés au média Brut et dévoilés lundi  par BFMTV.

« Si je pouvais revenir en arrière et que je croisais Kaaris à Orly, je ferais la même chose mais en mieux. Ce serait encore plus violent. Mais je changerai pas. Je regrette pas du tout », lance « le Duc de Boulogne », un de ses surnoms, dans des extraits dévoilés sur BFMTV, en attendant la diffusion de l’interview prévue lundi soir.

Les deux stars condamnées à 18 mois avec sursis

« L’été dernier j’étais en prison, j’en fais pas tout un fromage, j’assume je me suis battu dans un aéroport, je vais en prison, je ressors… La vie continue, je suis pas en train de pleurer », ajoute « B2O », autre sobriquet. Les deux stars avaient été condamnées à dix-huit mois de prison avec sursis et 500.000 euros d’amende pour cette bagarre. Les deux frères ennemis du rap n’ont pas cessé depuis de se lancer des piques. Ils s’étaient donné rendez-vous en novembre en Suisse pour un combat d’arts martiaux mixtes (MMA) censé régler leurs différends. Mais les autorités suisses ont annoncé le 16 août avoir annulé l’autorisation initialement donnée pour le combat​.

Booba avait de nouveau fait la une fin août quand des hommes armés avaient débarqué la nuit sur le tournage de son clip, dans une zone industrielle d’Aulnay-sous-Bois en Seine-Saint-Denis, faisant plusieurs blessés. « A ce stade, aucun élément ne permet de relier l’affaire à ses différends avec Kaaris », avait précisé à l’époque une source proche de l’affaire.