Mexique : Plus de 800 personnes réunies pour le record du monde de la plus grande danse folklorique

EN PISTE Quelque 882 personnes ont dansé au rythme de la musique mariachi sur la place de la Libération dans le centre de la ville de Guadalajara

20 Minutes avec AFP

— 

Le précédent record avait aussi eu lieu dans le cadre de la Rencontre internationale du Mariachi en 2011, avec 457 participants.
Le précédent record avait aussi eu lieu dans le cadre de la Rencontre internationale du Mariachi en 2011, avec 457 participants. — Ulises Ruiz / AFP

Le livre Guinness des records a enregistré la participation de 882 personnes dansant au rythme de la musique mariachi samedi dans la ville mexicaine de Guadalajara (ouest), soit la plus grande danse folklorique du monde.

Ce nouveau record a été établi dans le cadre de la Rencontre internationale du Mariachi à Guadalajara, où avait également eu lieu le précédent exploit en 2011, avec 457 participants.

Le livre Guinness des records a enregistré la participation de 882 personnes dansant au rythme de la musique mariachi samedi dans la ville mexicaine de Guadalajara.
Le livre Guinness des records a enregistré la participation de 882 personnes dansant au rythme de la musique mariachi samedi dans la ville mexicaine de Guadalajara. - Ulises Ruiz / AFP

« Deux aspects très importants ont été étudiés : d’abord, que tous les participants dansent au moins cinq minutes sans interruption et sans sortir de la zone d’essai, ensuite qu’ils suivent une chorégraphie. A cela nous avons ajouté les costumes », a précisé Carlos Tapia, représentant du livre Guinness des records.

« L’expression de la culture mexicaine »

Les danseurs, provenant pour la plupart d’écoles de danse folklorique, se sont donné rendez-vous sous les rayons intenses du soleil, place de la Libération dans le centre de Guadalajara, capitale de l’Etat de Jalisco. « Le précédent record était aussi le nôtre. Ce nouveau montre la poursuite de la diffusion de nos traditions auprès des jeunes », a déclaré à la presse Xavier Orendain, président de la Chambre de commerce de Guadalajara, organisatrice de l’événement.

Les hommes ont dansé sur des chansons de mariachi en portant les traditionnels costumes de « charro » (utilisé pour la charreria, une pratique sportive des communautés mexicaines d’éleveurs de bétail remontant au XVIe siècle), avec des broderies, des chapeaux mexicains et des bottes. Les femmes portaient des robes multicolores et leurs coiffures étaient entrelacées de rubans.

Les hommes ont dansé sur des chansons de mariachi en portant les traditionnels costumes de «charro». Les femmes portaient des robes multicolores et leurs coiffures étaient entrelacées de rubans.
Les hommes ont dansé sur des chansons de mariachi en portant les traditionnels costumes de «charro». Les femmes portaient des robes multicolores et leurs coiffures étaient entrelacées de rubans. - Ulises Ruiz / AFP

« Pour moi, c’est impressionnant de voir autant de coordination et toute l’expression de la culture mexicaine, c’est ce qu’il y a de mieux », a dit à l’AFP Karla Gallardo, 24 ans, spectatrice de l’événement et également membre d’un groupe folklorique. La Rencontre internationale du mariachi de Guadalajara comptabilise ainsi 11 exploits dans le livre Guinness des Records.