Accusée de plagiat pour le tube «Shallow», Lady Gaga riposte

MUSIQUE Un chanteur new-yorkais accuse Lady Gaga d’avoir plagié son titre « Almost » pour « Shallow », le tube du long-métrage « A Star is Born »

A.D.

— 

Bradley Cooper et Lady Gaga interprètent «Shallow» aux Oscars, le 24 février 2019.
Bradley Cooper et Lady Gaga interprètent «Shallow» aux Oscars, le 24 février 2019. — Matt Petit/A.M.P.A.S./REX/Shutterstock/SIPA

Une fausse note pour Lady Gaga. Steve Ronsen, un auteur-compositeur new-yorkais country, accuse Lady Gaga et ses co-auteurs dont Mark Ronson d’avoir plagié son titre Almost sorti en 2012, pour le tube du film A Star is Born, auréolé de l’Oscar de la meilleure chanson originale, Shallow.

« Beaucoup de gens m’ont fait remarquer que la chanson Shallow ressemblait à la mienne. Ce n’est pas quelque chose que j’ai consciemment remarqué, n’ayant même pas vu le film (j’ai d’ailleurs entendu dire qu’il était plutôt bon) », a déclaré Steve Ronsen au média américain Entertainment Tonight.

L’auteur-compositeur new-yorkais country a menacé de poursuivre le duo en justice, estimant que le tube contiendrait un enchaînement de trois accords identique à celui de sa chanson Almost. Aucune procédure n’a pour le moment été engagée.

« J’admire le talent de Lady Gaga et je veux simplement résoudre cette affaire, a-t-il ajouté. Il y a d’autres personnes qui ont participé à l’écriture de Shallow, comme Mark Ronson. J’ai demandé l’avis d’un musicologue qui m’a confirmé que les chansons sont similaires », a-t-il poursuivi. Il « explorera la question » avec son avocat Mark D. Shirian afin de savoir s’il y a eu une « utilisation abusive ».

«Faire de l’argent facile sur le dos d’un artiste à succès»

L’avocat de la « Queen of Pop », Orin Snyder, est monté au créneau via un communiqué. « M. Ronsen et son avocat sont en train d’essayer de faire de l’argent facile sur le dos d’un artiste à succès, déplore-t-il. C’est une démarche honteuse et mensongère. » Et d’ajouter : « Si M. Shirian venait à engager une procédure en justice, Lady Gaga la combattra vigoureusement et l’emportera ».

L’avocat de la chanteuse assure avoir fait appel à « plusieurs musicologues renommés » qui n’auraient « trouvé aucune similitude recevable entre les deux chansons ». « Même le musicologue de Shirian a reconnu que la progression des trois accords est présente dans de nombreuses chansons sorties avant celles de son client. » Affaire classée ?