Remis en liberté, le rappeur ASAP Rocky va rentrer aux Etats-Unis en attendant le verdict en Suède

JUSTICE Le parquet a requis six mois ferme contre l'artiste qui comparaissait pour violences après une rixe à Stockholm, fin juin

20 Minutes avec AFP

— 

Le rappeur ASAP Rocky.
Le rappeur ASAP Rocky. — Richard Shotwell/AP/SIPA

Il peut rentrer aux Etats-Unis pour l’instant. La justice suédoise rendra son jugement le 14 août dans le procès du rappeur américain ASAP Rocky, qui comparaissait pour violences après une rixe fin juin à Stockholm, et a annoncé vendredi la remise en liberté de l’artiste jusqu’à la décision finale.

Plus tôt dans la journée, la défense a réclamé l’acquittement d’ASAP Rocky, plaidant la légitime défense, tandis que le parquet a requis six mois ferme à son encontre.

Donald Trump, qui s’est personnellement engagé dans l’affaire en mettant la pression sur le Premier ministre suédois a crié victoire sur Twitter, précisant : « Il est en route pour la maison. »