Nice: Xavier Niel seul en lice pour racheter Nice-Matin

MEDIAS L'actuel propriétaire de «Valeurs Actuelles», Iskandar Safa, renonce à racheter «Nice-Matin», également convoité par Xavier Niel

20 Minutes avec AFP

— 

Xavier Niel le 10 mars 2015
Xavier Niel le 10 mars 2015 — ERIC PIERMONT / AFP

Le milliardaire franco-libanais propriétaire de Valeurs Actuelles, Iskandar Safa, renonce au rachat du quotidien régional Nice-Matin, également convoité par l’homme d’affaires Xavier Niel, a annoncé le syndicat de journalistes SNJ, citant une annonce faite en comité d’entreprise.

« [Le PDG du groupe Nice-Matin] Jean-Marc Pastorino a indiqué à l’ouverture du CE de ce lundi, il y a quelques instants, qu’il avait reçu un coup de téléphone d’Iskandar Safa lui annonçant qu’il "retirait son offre". Une offre qu’il ne pouvait maintenir "dans une entreprise divisée" », a précisé le SNJ, une information confirmée par le directeur des rédactions du groupe, Denis Carreaux.

Actionnaire majoritaire d’ici 2020

Le journal niçois, qui rayonne jusqu’à Toulon avec Var-Matin, a un tirage de 120.000 exemplaires par jour et 16 millions de visites web par mois. Il est contrôlé à 66 % par les 456 salariés actionnaires du groupe, via une société coopérative d’intérêt collectif (SCIC).

En juillet, Xavier Niel a pris, via sa holding personnelle NJJ, une participation majoritaire dans Avenir Développement, propriétaire des 34 % restants du journal. En vertu du pacte d’actionnaires liant la SCIC à cette société jusqu’ici contrôlée par le belge Nethys, Xavier Niel devrait devenir actionnaire majoritaire de Nice-Matin d’ici 2020.