Rammstein affiche son soutien à la communauté LGBTI+ lors d'un concert en Pologne

SOUTIEN Les membres du groupe de métal allemand ont réagi à leur manière aux discriminations subies par les personnes LGBTI+ en Pologne

M.L.

— 

Till Lindemann, le chanteur du groupe de metal industriel allemand Rammstein, en mars 2010.
Till Lindemann, le chanteur du groupe de metal industriel allemand Rammstein, en mars 2010. — PLAVEVSKI ALEKSANDAR/SIPA

C’était un moment fort. Lorsqu’un concert à Chorzów au sud de la Pologne le mercredi 24 juillet, les membres du groupe de métal allemand Rammstein ont agité des drapeaux arc-en-ciel pour signifier leur soutien à la communauté LGBTI + polonaise.

View this post on Instagram

Equal rights for all #rammstein #lgbtqpoland

A post shared by Schneider (@christophschneider_official) on

Entre deux morceaux, le groupe a traversé la foule d’une scène à l’autre sur des petits bateaux gonflables, une habitude pour Rammstein désormais perçue comme une référence à la crise migratoire. C’est pendant cette séquence que les musiciens ont brandi le drapeau rouge et blanc de la Pologne, ainsi que le drapeau LGBTI +. 

Violences envers les polonais LGBTI +

Rammstein a ainsi affiché son soutien aux communautés LGBTI + polonaises, dans un contexte compliqué alors que l’extrême droite et les discours identitaires gagnent du terrain dans le pays. Le 20 juillet, lors la première Marche des fiertés de Białystok, la 10e ville du pays, des militants ultranationalistes homophobes ont attaqué les personnes qui défilaient à l’aide bouteilles et de cailloux.

Le jour même du concert de Rammstein sortait par ailleurs dans les kiosques polonais un numéro de l'hebdomadaire nationaliste polonais Gazeta Polska dans lequel se trouvaient des autocollants « Zone sans idéologie LGBT ».