Niska: On sait pourquoi un gilet de sauvetage s'est retrouvé dans le clip «Du lundi au lundi»

RAP Depuis la mise en ligne du clip lundi, les fans du rappeur s’interrogent sur ce surprenant accessoire vestimentaire

Clio Weickert

— 

Niska dans le clip "Du lundi au lundi".
Niska dans le clip "Du lundi au lundi". — Insta Niska

Numéro un des tendances sur YouTube et déjà plus de deux millions de vues en 24 heures seulement. Une fois encore, Niska a visé juste avec son clip Du lundi au lundi, mis en ligne... lundi. Si le refrain entêtant s’impose déjà comme le son de l’été, un élément de la vidéo, réalisée par Daps, le clippeur de Migos, Drake ou encore Nicki Minaj, intrigue beaucoup les fans du rappeur : d’où sort ce gilet de sauvetage arboré par Niska ?

Le gilet de sauvetage, l'accessoire incontournable de l'été 2019?
Le gilet de sauvetage, l'accessoire incontournable de l'été 2019? - Insta Niska

Niska tente-t-il de faire du gilet de sauvetage l'accessoire incontournable de l’été ? Ou craint-il tout simplement d’être noyé par la vague du succès ? Nous avons la réponse.

« Ce clip représente ce que je vis »

« On a oublié de montrer l’avion !, a expliqué à 20 minutes Niska, amusé par cette histoire. En fait à la base, dans le décor il y avait des morceaux par terre et c’était censé être des débris d’avion. Mais à force de filmer les gestuelles, le cameraman a oublié les plans d’inserts de l’avion pour qu’on comprenne qu’il s’agissait d’un crash ! Donc au final je suis resté avec le gilet et on n’a toujours pas compris pourquoi. » En effet, les regards attentifs apercevront que de nombreux plans du clip dévoilent des débris au sol. Mais rien ne vous empêche d’investir dans un gilet de sauvetage si ça vous chante (ça peut servir), d’autant qu’il faut reconnaître que Niska le porte avec une certaine classe.

Hormis ce drôle d’accessoire vestimentaire, le clip de Du lundi au lundi est truffé de symboles. La vidéo alterne des plans de quartier, tournés à Evry, le fief du rappeur (on y aperçoit aussi le rappeur essonnien Koba LaD), et d’autres dans un décor royal, réalisés au château La Roche-Guyon dans le Val d'Oise. « Je voulais être un peu dans la continuité de W.L.G, car ces deux clips, c’est moi, ça représente ce que je vis, analyse Niska. Je viens des quartiers mais de par mon art je suis amené à me retrouver dans certains endroits plus luxueux, où je n’aurais pas mis les pieds si ma musique ne m’avait pas porté là où je suis aujourd’hui. C’est un contraste et je voulais montrer comment on essaye de matcher avec ce nouveau monde. Dans le clip, on est autour de la table [dans le château], et les mecs qui sont avec moi ont encore leurs cagoules. Ce sont différents codes. On est dedans mais on ne change pas ! On reste authentique malgré nous. » Le combo est en tout cas très réussi.

On a parlé à Niska, le rappeur qui a inspiré la célébration «Charo» de Blaise Matuidi