Des auteurs de science-fiction réquisitionnés par le ministère des Armées pour anticiper le futur

FUTUROLOGIE L’Agence de l’Innovation de Défense (AID) annonce la création d’une « Red Team », composée d'auteurs de science-fiction et de futurologues

L.B.

— 

Un drone de l'armée française
Un drone de l'armée française — JOEL SAGET / AFP

La pertinence de la science-fiction n’est plus à démontrer et le ministère des Armées en a bien conscience. Repéré par Opex360 vendredi dernier, un « Document d’orientation de l’innovation de Défense » [DOID] de l’Agence de l’Innovation de Défense (AID) précise sa stratégie future et annonce la création d’une « Red Team », « une cellule de 4 à 5 personnes », composée d’auteurs de science-fiction et de futurologues.

« Echafauder des hypothèses stratégiques valides »

Cette « équipe rouge » (tout de suite, ça envoie un peu moins) sera chargée de proposer des « scénarios de disruption » dont l’objectif est « d’orienter les efforts d’innovation en imaginant et en réfléchissant à des solutions permettant de se doter de capacités disruptives ou de s’en prémunir », peut-on lire.

La Red Team devra « échafauder des hypothèses stratégiques valides, c’est-à-dire de nature à bouleverser les plans capacitaires ». Les travaux de cette cellule seront confidentiels, « compte tenu de leur sensibilité et pour se prémunir d’inspirer de potentiels adversaires ». Black Mirror n’est plus très loin.