Disparition: Joao Gilberto, pionnier de la bossa nova, est mort

MUSIQUE Sa dernière apparition en vidéo le montrait très maigre, interprétant sa chanson phare en compagnie de sa petite fille

J.-L. D. avec AFP

— 

Joao Gilberto
Joao Gilberto — Ari Versiani / AFP

Le Brésilien Joao Gilberto, une des légendes de la bossa nova dont la voix douce susurrant « The girl from Ipanema » continue de bercer les cœurs près de 60 ans après son enregistrement, est décédé à 88 ans, a annoncé ce samedi son fils Joao Marcelo sur Facebook.

« Mon père est décédé. Son combat était noble, il a tenté de conserver sa dignité alors qu’il perdait son autonomie », a écrit Joao Marcelo à propos de l’icône qui vivait ruiné et solitaire à Rio.

Des chansons d’anthologie

Guitariste et chanteur intimiste de l’âme brésilienne, il s’est produit sur les plus grandes scènes du monde. Parmi ses nombreux morceaux d’anthologie, figurent Desafinado, Garota de Ipanema, Chega de saudade, Rosa Morena, Corcovado, Aquarela do Brasil.

Fin 2017, sa fille Bebel a obtenu sa mise sous tutelle, alors qu’il n’était plus en mesure de s’occuper de sa santé et de ses finances en raison de sa fragilité physique et mentale.

Beaucoup de Brésiliens l’ont vu pour la dernière fois sur une vidéo en 2015, où il apparaissait, très amaigri et en pyjama, chantant « The girl from Ipanema » à sa petite fille en s’accompagnant à la guitare.