Vous nous avez confié les livres que vous aviez honte de ne pas avoir lus (et pourquoi)

LA NUIT EST LONGUE Et le livre qui revient le plus souvent dans vos confessions est considéré comme l’un des plus grands romans « de tous les temps »

M.G.

— 

Un exemplaire de la première édition de «Voyage au bout de la nuit», lors d'une vente aux enchères en 2011.
Un exemplaire de la première édition de «Voyage au bout de la nuit», lors d'une vente aux enchères en 2011. — LIONEL BONAVENTURE / AFP
  • « 20 Minutes » vous avez demandé quel livre vous aviez feint d’avoir lu.
  • Un livre se dégage parmi vos témoignages : Le Voyage au bout de la nuit de Louis-Ferdinand Céline.

« Ça a débuté comme ça. » Voici la très simple entrée en matière du chef-d’œuvre de Louis-Ferdinand Céline, Voyage au bout de la nuit. Une phrase que vous avez sans doute lue, relue, rerelue, relulue. En effet, selon vos témoignages, c’est bien ce livre qui vous est le plus tombé des mains.

Mais vous l’avouez aussi, vous avez tenté d’embarquer dans l’odyssée de Bardamu (le héros du Voyage au bout de la nuit pour ceux qui n’ont pas lu, hein) à de nombreuses reprises. « J’ai bien essayé cinq fois de lire Voyage au bout de la nuit de Louis-Ferdinand Céline…. Mais jamais réussi… » confie notre lecteur Jacky. Même constat pour Dominique « malgré plusieurs tentatives ».

« Mon échec secret »

La confession est étonnante lorsqu’on sait que le Voyage est considéré comme l’un des plus grands romans de « tous les temps » ( selon des critiques et selon les Français...). Notre lectrice Marine semble la plus traumatisée. Le Voyage de Céline l’a hantée jusqu’au bout de ses études. « Je me revois encore en classe prépa lettres, quand les autres élèves en parlaient… J’ai bien tenté le "Hum oui, j’ai pas aimé plus que ça…" auquel on me répondait "Mais nan, comment tu peux dire ça ? !"… Et rebelote quand je suis partie en fac d’histoire et qu’on abordait la période de l’entre-deux-guerres… "Nan mais L.-F. Céline, c’est un génie, il dépeint l’errance et la misère et le pessimisme comme personne". »

Bon, mais alors, qu’est-ce que vous lui reprochez à ce Voyage ? Marine – qui n’a jamais osé avouer à personne s’être arrêtée à la page 100 - continue son déballage : « Vraiment, je ne suis pas parvenue à rentrer dedans, que c’est long et glauque. » Pour Jacky aussi, le roman de Céline est un peu pénible « J’ai toujours terminé par refermer ce livre méga ch*ant et ouvrir un bon Stephen King ! »

Des classiques au succès incompréhensible

Céline n’est pas le seul nom à ressortir de vos mea-culpa. Dans la famille des auteurs reniés par nos lecteurs, je demande Chateaubriand et ses Mémoires d’outre-tombe (le confesseur s’excuse auprès de Jean d'Ormesson au passage), Zola et sa saga des Rougon-Macquart, Les Misérables de Victor Hugo, Flaubert et sa Madame Bovary et enfin, Belle du seigneur d’Albert Cohen. Pour ce dernier, notre lecteur Victor considère que « même la plume manque de charme ». Des auteurs que vous avez pourtant bien été forcés de lire pour votre bac français… (Coucou Jean-Michel Blanquer)

Cacher la honte avec la couette du lit

La honte liée au livre n’est pas seulement rattachée au côté « Quoi ? T’as pas lu ce chef-d’œuvre incroyable, indispensable, inévitable ? ». Charlotte concède un manque de courage face à une intrigue terrifiante de celui qu’on considère comme le maître de l’horreur « J’avoue ne pas avoir réussi à lire plus de 50 pages de Ça de King, j’avais trop peur ! Le moindre bruit me faisait sursauter. »

Notre contributeur Gégé verse lui dans un tout autre genre… Et un livre bien moins reconnu comme tel. Il se vantait de lire le catalogue de La Redoute – sans doute pour la douceur du papier glacé - pour épater sa galerie de copains… L’issue est plus décevante : « Mais c’était toujours mon frère qui le gardait » !

Vous savez maintenant ce qu’il vous reste à lire cet été, pour débattre honnêtement sur ces incooooontournables de la littérature (pour rappel, le catalogue de La Redoute n’existe plus en version papier).

Bac français: «Anatole France c'est un mec?»