Handicap et accessibilité: Les avancées du porno pour les aveugles restent molles

SENS FIGURES (1/4) On a passé en revue les alternatives proposées aux personnes aveugles et malvoyantes en matière de porno

Marie Gicquel

— 

En 2017, Pornhub a lancé un service destiné aux personnes mal et non-voyantes
En 2017, Pornhub a lancé un service destiné aux personnes mal et non-voyantes — VALERY HACHE
  • Alors que l’accès à la culture et aux médias est en pleine mutation numérique, les sourds et aveugles sont-ils les grands oubliés de cette révolution ?
  • « 20 Minutes » passe en revue diverses pratiques culturelles pour savoir quelles initiatives sont mises en place pour une meilleure accessibilité des œuvres.
  • Aujourd’hui, nous nous penchons sur l’accès aux œuvres pornographiques pour les aveugles et malvoyants.

Dans les années 1970, le Service for the Blind and Physically Handicaped de la bibliothèque du Congrès à Washington remplissait une douce mission secrète… Adapter le magazine Playboy en braille. Ne vous excitez pas trop : seuls les articles étaient traduits et les frissons provoqués par certaines courbes aux lignes de reliefs. Même Ray Charles avait laissé glisser ses doigts sur le feu papier glace comme en témoignent ses archives au National museum of American History.

Du braille pour encourager une pratique manuelle qui, d’après la sagesse populaire, peut rendre sourd ? Une dépense peu honorable pour un membre du Congrès américain qui s’insurgea dix ans après le lancement du service et réussi à le mettre K.-O.

« Elle porte une jupe crayon »

Quarante ans plus tard, Pornhub, la plateforme la plus consultée en matière de vidéos pornographiques dans le monde, créait un service pour les malvoyants : texte agrandi, contrastes de couleur et raccourcis clavier facilitant la navigation… L’avancée est encore faible. Progrès plus significatif, le site propose une audiodescription pour quelques vidéos. La voix off propose de décrire les modèles, leurs actions, les changements de position… Enfin, le commentaire n’étouffe pas la bande-son originale. « Des vidéos porno pour les aveugles ? Mouais… Est-ce que ça vaut le coup ? Y’a aucun intérêt… A une époque, on en blaguait, on se disait qu’il faudrait que le film soit en relief… » concède Emmanuel, un non-voyant. 

Pornfortheblind.org – url franche et directe – était un service similaire, qui proposait déjà des vidéos en audiodescription il y a quelques années. Mais le site est à présent introuvable. Pornhub le revendique, son service a été élaboré avec l’aide « d’utilisateurs malvoyants généreux ». Au siège, on confie : « On a commencé par quelques dizaines de vidéos et la communauté nous a envoyé ses retours afin d’améliorer le deuxième jet. Ils souhaitaient surtout laisser plus d’espace à la bande-son originale et ajouter plus de vidéos LGBT. » Du 1er mai au 1er juin, Pornhub nous assure qu’il y a eu plus de 4,5 millions de « vues » sur les vidéos audiodécrites.

Bon, alors à quoi ressemble le porno destiné aux personnes malvoyantes ? Nous nous laissons tenter par une vidéo au schéma classique : une professeure et son étudiante dérapent en plein cours. L’audiodescription apporte des détails : la professeur porte une jupe crayon. Waouh… Puis sur la bande-son, la voix, pas si suave que ça mais très informative, nous confie l’évolution de l’action. Pourtant, Pornhub le clame : « On a travaillé avec des scénaristes et par la suite avec des acteurs », fier d’annoncer plus tard que le service s’étend désormais aux visiteurs sourds, avec des vidéos sous-titrées.

Des monts Vénus

Autre alternative plus sophistiquée : le travail de l'artiste Lisa J. Murphy. Cette photographe de Toronto a thermoformé un livre de photographies de nus pour les aveugles. 17 images en relief représentant des sexes sont accompagnées par des légendes en braille anglais. Des gravures qui titillent tous les imaginaires avec la convocation de personnages aux traits mythologiques : des hommes lapins ou grenouilles, des femmes nues debout avec des chaussures en serpent.

Plus basique : on retrouve des vagins rasés et des poitrines rondes, les « seins parfaits ». Ce livret fantaisiste est destiné aux mains qui n’ont pas peur des oursins dans les poches : il faut débourser plus de 200 dollars canadiens (135 euros). « Le succès du livre s’explique aussi par le fait que les personnages sont nus et portent des masques », explique Lisa J. Murphy qui classe son livre Tactile Minds dans le rayon Revue artistique. L’écho est planétaire : « J’ai reçu énormément de retours positifs, venus du monde entier. Le livre a initié de nombreuses conversations sur la cécité, l’art, la sexualité… » Dix ans après ce premier livre, on en parle encore comme une référence, d’autant plus que la photographe publie un nouveau recueil, toujours en reliefs, Tactile femme. On prend le même et on recommence : pour 100 dollars, cinq pages de vagins, où une main n’est jamais bien loin.

Focus sur la voix littéraire

Pour des intrigues moins trash et plus érotiques, des livres en braille sont à disposition dans les bibliothèques spécialisées comme Eole, à Paris.

Enfin, dernière alternative, plus old school, glissée par Dominique, malvoyant : pour profiter de la littérature pornographique, il suffit de demander à des associations de donneurs de voix de nous lire une belle étreinte. Ces bénévoles lecteurs s’enregistrent et vous passent la bande.

Bref, le service de vidéos pour les malvoyants semble tâtonner encore… Les concernés glissent compter sur les avancées technologiques, pas pour améliorer les services pornos. Enfin pour retrouver la vue.