Patrick Sobral: «"Les chroniques de Darkhell"» s'adressent surtout aux fans des "Légendaires"»

BD Découvrez les premières pages du nouveau préquel des « Légendaires », la série aux 5,5 millions d’exemplaires vendus, commenté en exclusivité pour « 20 Minutes » par leur auteur Patrick Sobral

Olivier Mimran

— 

Extrait du 1er volume des « Chroniques de Darkhell »
Extrait du 1er volume des « Chroniques de Darkhell » — © P. Sobral, Orpheelin & éd. Delcourt 2019
  • « Les chroniques de Darkhell » est le troisième spin-off de la série fantasy à succès « Les Légendaires ».
  • Le titre est appelé à devenir la série principale de l’univers « Les Légendaires » puisque la série mère s’interrompra en 2020.
  • « Ténébris », le volume qui inaugure les « Chroniques de Darkhell », bénéficie d’un premier tirage de 130.000 exemplaires.

Seize ans après avoir créé Les Légendaires, un des plus gros succès BD de ce début de XXIe siècle (ses 22 tomes totalisent plus de 5,5 millions d’albums vendus), Patrick Sobral rappelle qu’il a « encore beaucoup de choses à raconter » en proposant une nouvelle série dérivée de son univers fantasy et intitulée Les chroniques de Darkhell. « Ténébris », son premier tome, sort aujourd’hui et les éditions Delcourt ont la délicate attention d’en proposer les premières pages aux lecteurs de 20 Minutes. Régalez-vous !

De quoi ça parle ?

Vous venez donc de découvrir le jeune Galen, qui vit dans un environnement très hostile à la magie (ceux qui la pratiquent, les « magicors », sont pourchassés et exterminés par le terrible Ordre d’Arkanis). Sans trop spoiler, on peut vous confier qu’après avoir volé l’épée magique, Galen va devoir quitter son village et se joindre à une troupe de saltimbanques qui deviendra sa famille d’adoption. Un destin incroyable s’ouvre désormais à lui…

photo © C. Vollmer-Lo 2019

Les chroniques de Darkhell prennent donc le sillage de deux autres spins-off des Légendaires, la série mère. Mais alors que Les légendaires Origines(cinq tomes publiés) se concentraient sur un personnage des Légendaires par volume et que Les légendaires Parodia compilaient des gags en une planche, Les Chroniques de Darkhell se déroulent, selon Patrick Sobral, « un siècle avant tous ces événements et racontent la jeunesse de celui qui deviendra le grand sorcier noir Darkhell, le grand méchant de la saga des Légendaires. »

« Un lectorat déjà conquis »…

Pour l’auteur, cette nouvelle série s’adresse principalement au lectorat déjà conquis par l’univers des Légendaires : « Je ne pense pas que les Chroniques de Darkhell attireront un autre public, même s’il n’est pas nécessaire de connaître Les Légendaires pour lire et apprécier ce spin-off. Tant mieux s’il attire un nouveau public, mais ce n’est pas ce que je cherche. Cela s’adresse surtout aux fans. »

Si Patrick Sobral ne dessinera aucun des volumes de ce préquel (magnifiquement mis en images par la très douée Orpheelin), c’est juste par manque de temps : « je travaille déjà sur la série principale huit mois par an, sans parler de mon implication sur la série des Légendaires Parodia ou la série des Mythics que je co-scénarise avec d’autres auteurs. Et puis il fallait un trait plus réaliste pour cette série, et Orpheelin est l’artiste rêvée en la matière ! »

… Mais un succès pas acquis d’avance

En tout cas, lorsqu’on lui demande combien de volumes des Chroniques de Darkhell sont prévus, Patrick Sobral affiche une rafraîchissante transparence : « Tout dépendra de l’accueil que lui réserveront les lecteurs, reconnaît-il humblement. Si le succès n’est pas au rendez-vous, je me contenterai de trois ou quatre tomes ». Mais au regard de la fan base de la série mère, il est probable que Les Chroniques de Darkhell cartonne en librairie (l’autre spin-off Les Légendaires Origines totalise, par exemple, plus d’un million d’exemplaires vendus). Dans ce cas, le Limougeaud est prêt à poursuivre l’aventure : « pour l’instant, je n’ai que deux tomes en tête mais la série devrait suivre la vie du personnage principal à différents moments de sa vie… »

Des cases à l’écran ?

A la rédaction de 20 Minutes, on trouve que la série Les Chroniques de Darkhell ferait un super anime, voire une série télé captivante. Mais lorsqu’on le chuchote à Patrick Sobral, celui-ci se montre plutôt tempéré : « Je ne sais pas… Il y a déjà eu une série animée (produite par TF1, diffusée en 2017 et disponible depuis peu sur Netflix). Malheureusement, elle n’a pas eu le succès escompté ; sans doute parce qu’elle était destinée à un trop jeune public. Tout le côté épique, dramatique, de la BD en était absent et cela a donné une série certes sympathique, mais trop éloignée de l’ambiance de la BD. Les fans ne s’y sont pas retrouvés… C’est dommage mais c’est comme ça. »

Bon. Alors carrément un film, peut-être ? « Chuuut, sourit Patrick Sobral : des projets plus ambitieux et plus proches de la saga originelle sont à l’étude actuellement, mais c’est encore secret. J’espère avoir de bonnes nouvelles à annoncer prochainement à ce sujet. »

À lire aussi >> « «Les légendaires», histoire d'un phénoméne éditorial »

« Les chroniques de Darkhell » tome 1 : Ténébris, de Patrick Sobral & Orpheelin – éditions Delcourt – 10,95 euros