Toulouse: La fameuse toile attribuée au Caravage a déjà été vendue, les enchères annulées

COUP DE THEATRE Pas d’enchères pour le «Judith et Holopherne» de Toulouse attribué au Caravage. Un acheteur privé étranger a «soufflé» le tableau à 48 heures de l’événement

Helene Menal

— 

Le tableau "Judith et Holopherne", attribué au Caravage. Il a été nettoyé mais pas restauré.
Le tableau "Judith et Holopherne", attribué au Caravage. Il a été nettoyé mais pas restauré. — Etude Labarbe

Décidément l’histoire du «Caravage de Toulouse » rend marteau. A 48 heures de la très médiatique vente aux enchères de ce Judith et Holopherne attribué au maître du clair-obscur, l’événement vient d’être annulé. Marc Labarbe, le commissaire-priseur chargé des opérations, a indiqué mardi que la toile a été cédée, « de gré à gré », à un « acheteur étranger ».

Le tableau, dont certains spécialistes estimaient qu’il pouvait atteindre les 150 millions d’euros, va donc « quitter le sol français », poursuit, celui qui a trouvé le tableau dans un grenier de Toulouse en 2014.

Bientôt visible dans un musée

« Nous avons reçu une offre qu’il était impossible de ne pas transmettre aux propriétaires du tableau. Le fait que cette offre provienne d’un collectionneur proche d’un grand musée a convaincu les vendeurs de l’accepter », explique de son côté Eric Turquin, le sémillant expert qui a authentifié le tableau et était associé à la vente.

Les deux chefs d’orchestre de ces enchères avortées, qui devaient avoir lieu ce jeudi 27 juin à la Halle aux grains de Toulouse, précisent enfin que « l’accord » passé avec l’acheteur « est couvert par un engagement de confidentialité pour ce qui concerne le prix et l’identité de l’acheteur ».

Voilà qui ne va pas calmer les spéculations autour du « Judith et Holopherne » qui, c’est promis, « sera prochainement exposé dans un grand musée ». Ça va le changer de son grenier…