Duos avec Soprano, Christophe Willem, Jok'Air... Madame Monsieur convie rap et pop sur son nouvel album

INFO «20 MINUTES» Le 20 septembre, Madame Monsieur, livrera un double album, « Tandem », composé de 22 chansons interprétées avec autant d’artistes et de groupes venus d’horizons différents

Fabien Randanne et Clio Weickert

— 

De gauche à droite, les trois membres du groupe Kyo, Lord Esperanza - assis en short sur la table -, Kalash Criminel - debout et cagoulé -, KPoint, Christophe Willem et le duo Madame Monsieur (Jean-Karl Lucas et Emilie Satt), au restaurant BB Blanche, à Paris, le 19 juin 2019.
De gauche à droite, les trois membres du groupe Kyo, Lord Esperanza - assis en short sur la table -, Kalash Criminel - debout et cagoulé -, KPoint, Christophe Willem et le duo Madame Monsieur (Jean-Karl Lucas et Emilie Satt), au restaurant BB Blanche, à Paris, le 19 juin 2019. — Laurent VU - SIPA
  • Tandem, le nouvel opus de Madame Monsieur sortira à la rentrée.
  • Il comprendra 22 chansons inédites, écrites et interprétées avec des artistes solos et groupes tels que Soprano, Boulevard des Airs, Amir ou KPoint.
  • « Cet album est complètement dans notre ADN, il restera nous, mais teinté d’autre chose », avance Emilie Satt, du duo Madame Monsieur, à 20 Minutes.

Quel est le point commun entre Boulevard des airs, Amir, Soprano, Christophe Willem, Claudio Capéo, Slimane, K-Point, Lord Esperanza, Jok’Air ou encore Rémy ? Ils seront tous sur le prochain album de Madame Monsieur, Tandem, annoncé pour le 20 septembre. Le duo a convié ces artistes d’horizons variés, rookies ou confirmés, à chanter avec lui des titres inédits (et surprenants), écrits à plusieurs mains.

« C’est un projet qui nous représente bien parce qu’il mélange plein de styles musicaux, explique à 20 Minutes Emilie Satt qui forme avec Jean-Karl Lucas le duo Madame Monsieur. « Cela fait douze ans qu’on fait de la musique tous les deux, on est mariés, on fait tout ensemble, poursuit-elle. Comme on est boulimiques de la création de chansons, ça fait du bien de travailler avec d’autres gens, de regarder ce qui se passe autour, de se dire : “Tiens, si j’intègre une couleur musicale que je n’utilise pas d’habitude, ça va donner quoi ?” Cet album est complètement dans notre ADN, il restera nous, mais teinté d’autre chose. »

« On ne limite pas les rappeurs »

Depuis la mi-mai, deux premiers extraits de ce nouveau projet tournent en radio. Les lois de l’attraction, chantée avec le groupe Kyo, et Comme si j’avais mille ans, avec Kalash Criminel. Cette dernière collaboration en a surpris plus d’un. « Si on remet les choses dans leur contexte, on est deux petits chanteurs de pop et on a fait l'Eurovision. Et là, Kalash Criminel nous dit : "Pas de problème, je fais un morceau avec vous" », glisse Emilie Satt.

Une démarche qui implique parfois, de la part des rappeurs, de laisser le champ lexical le plus trivial de côté. « Il n’y a pas de censure, on ne les limite pas, mais évidemment que, quand ils viennent sur l’album de Madame Monsieur, ils savent très bien où ils arrivent, note Jean-Karl Lucas. Les thèmes de chansons et la musique qu’on leur proposait n’allaient pas forcément dans le sens de ce qui les préoccupe habituellement, donc c’est ça qui était intéressant aussi. »

« Liberté » artistique

Le duo est loin de découvrir l’univers du rap. En 2016, il avait sorti un EP, également intitulé Tandem, sur lequel étaient invités, entre autres, Youssoupha, Disiz, Jok’Air… La nouveauté avec le futur album est donc plutôt dans l’ouverture aux artistes issus de la variété et de la pop française. « Ils avaient aussi envie de venir dans notre projet et d’avoir cette liberté qu’ils ne s’accordaient pas forcément dans leurs projets à eux », affirme Jean-Karl Lucas. En témoigne Tout le monde s’en tape interprété avec un Claudio Capéo que l’on n’avait jamais entendu comme ça.

D’autres noms seront annoncés dans les prochaines semaines. Bigflo et Oli n’en feront pas partie, les Toulousains ayant dû décliner la proposition pour des raisons de planning. En tout, 22 artistes ont répondu à l’invitation de Madame Monsieur, pour autant de chansons. On n’avait jamais vu autant de monde sur un Tandem.