Maurice Bénichou, acteur dans «Le Fabuleux destin d'Amélie Poulain», est mort

DISPARITION Le comédien, qui a tourné entre autres pour Michael Haneke et Costa-Gavras, est décédé dans la nuit de vendredi à samedi à l’âge de 76 ans, relate « Le Figaro »

F.R.

— 

Maurice Bénichou à Cannes, en mai 2007.
Maurice Bénichou à Cannes, en mai 2007. — TELBA/OH/SIPA

Son visage est familier du grand public car il a incarné Dominique Bretodeau dans Le Fabuleux destin d’Amélie Poulain, le film de Jean-Pierre Jeunet sorti en 2001. Maurice Bénichou est mort dans la nuit de vendredi à samedi, à Paris, rapporte Le Figaro ce lundi. Il avait 76 ans.

S’il restera pour de nombreux spectateurs l’homme submergé par l’émotion face à la boîte contenant ses souvenirs d’enfance dans Amélie Poulain, l’acteur a surtout œuvré dans le cinéma dit « d’auteur ».

Une quarantaine de longs-métrages

Entre son premier film, Paris n’existe pas de Robert Benayoun en 1968, et son dernier, The Kind Words de Shemi Zarhin en 2015, Maurice Bénichou est apparu dans une quarantaine de longs-métrages. Il a tourné sous la direction, entre autres de Joseph Losey (Les routes du sud), Costa-Gavras (La petite apocalypse), Michael Haneke (Code inconnu, Le temps du loup, Caché…), Barbet Schroeder (Inju) ou Cédric Klapisch (Paris)…

S’il a aussi été engagé dans des fictions pour la télévision, il a également accompli sa carrière sur les planches, comme comédien et metteur en scène. Fait officier de la Légion d’honneur en 2013, Maurice Bénichou a notamment été nommé pour le Molière du meilleur metteur en scène pour Une absence, en 1989, et il fut en 2006 en lice pour le César du meilleur second rôle pour Caché.