VIDEO. Le festival Woodstock 50 a définitivement du plomb dans l’aile

FESTIVAL Les organisateurs n’ont même plus de lieu où le faire, mais ils restent confiants

20 Minutes avec agences

— 

Joe Cocker à Woodstock en 1969
Joe Cocker à Woodstock en 1969 — Imago / Panoramic / Starface

C’est un nouveau coup dur pour les organisateurs de festival Woodstock 50 qui, après une série de complications, se retrouvent à la rue. L’événement, qui doit rendre hommage au festival mythique de 1969, devait initialement avoir lieu du 16 au 18  août au Watkins Glen International, une piste de course de l’Etat de New York.

Mais en début de semaine, les représentants de la structure ont annoncé dans un communiqué relayé par Pitchfork qu’ils n’accueilleraient pas Woodstock 50. Quelques heures plus tard, CID Entertainment, la société qui devait s’occuper d’une partie de la logistique, a également annoncé qu’elle se retirait du projet.

Un nouveau lieu trouvé ?

A la suite de ce revers de médaille, Gregory Peck, qui est à la tête du Woodstock 50, a tenu à rassurer le public en publiant un communiqué à son tour.

« Nous sommes en pourparlers avec un autre lieu pour accueillir Woodstock 50 du 16 au 18 août et nous avons hâte de communiquer la nouvelle dès que les tickets seront en vente dans les semaines à venir », peut-on lire.