Nekfeu est l'un des seuls rappeurs français à prendre position pour la communauté LGBT
Nekfeu est l'un des seuls rappeurs français à prendre position pour la communauté LGBT — M. Ciambelli / SIPA

RAP ENGAGE

«Les étoiles vagabondes»: Une punchline de Nekfeu en soutien aux personnes LGBT enflamme la Toile

« Force à mes LGBT »… Une parole tirée de la chanson « Menteur, menteur » a été très relayée sur les réseaux sociaux, au lendemain la sortie du troisième opus du rappeur

Numéro 1 du box-office en une séance. Au lendemain de la sortie au cinéma​ de son troisième album « Les étoiles vagabondes », Nekfeu brille dans les charts. Mais une punchline a attiré le regard des spectateurs et auditeurs de l’opus : « Occupe-toi d’tes péchés, si t’es homophobe, c’est qu’tu juges, force à mes LGBT, yeah ». Tirée de la chanson Menteur, menteur, elle a été très relayée sur les réseaux sociaux.

Si certains fans ont été éblouis et ont salué ce lyric, d’autres ont dénoncé cette marque de soutien et refusent d’écouter le rappeur plus longtemps…

 

Des utilisateurs de Twitter ont d’ailleurs souligné que Nekfeu était l’un des seuls rappeurs français à prendre position publiquement contre l’homophobie. Une sortie peu banale pour le milieu.

 

En effet, peu de voix se sont élevées dans l’industrie en ce sens. On notera par exemple le clip du jeune rappeur Hyacinthe Sur ma vie, où l’on voit deux hommes s’embrasser…

100.000 entrées

Ce n’est pas la première fois que Nekfeu s’exprime sur l’homophobie. Dans Monsieur sable, issu de l’album, « En sous-marin », édité en 2011, il lâche dès le début du morceau : « C’est pas attaquer les homos qui t’rendra ta virilité ». Le sujet s’est même déporté sur le site Jeuxvideos.com qui a dû fermer la page de discussion liée au topic « Ta réaction à la punchline de Nekfeu ».

Le rappeur de 29 ans dénonce également dans ses titres les politiques anti-immigration et les violences policières.

Reste à surveiller les comptes et les scores du rappeur… Pour l’instant, Nekfeu – Ken Samaras à l’état civil –, savoure juste le nombre conséquent d’entrées au cinéma pour la projection unique de son projet « Les étoiles vagabondes ».