Le Lyon BD Festival, c'est ce week-end... On vous donne nos conseils pour «buller»

BANDE DESSINEE, FESTIVAL Le Lyon BD Festival fait son retour entre Rhône et Saône de vendredi à dimanche soir

B.T.

— 

Affiche du Lyon BD festival 2019
Affiche du Lyon BD festival 2019 — Luke Mc Garry ©
  • La 14e édition du Lyon BD Festival se déroule ce week-end.
  • Cette année, le festival fait la part belle aux auteurs de comics américains avec en guest star l’illustrateur de «The Walking dead».
  • Il n’oublie pas pour autant de conserver ce qui a fait son succès au fur et à mesure des années. Animations, expositions, découvertes ou redécouvertes de BD francophones ou étrangères.

Auteurs et passionnés de 9e art vont investir la ville le temps d’un week-end dans le cadre du Lyon BD Festival. L’hôtel de ville et le palais de la Bourse seront au cœur du dispositif, mais les activités s’étaleront sur toute la presqu’île, avec des temps forts organisés à l’opéra de Lyon, au théâtre Comédie Odéon, au Musée d’Art Contemporain, au musée Lugdunum… 20 Minutes vous détaille les rendez-vous incontournables de cette quatorzième édition, à laquelle participent plus de 200 bédéistes.

Un festival de BD ouvert sur le monde

Cette année, les comics, désignation américaine de notre bonne vieille BD, seront mis à l’honneur avec la présence de l’illustrateur de The Walking Dead, le britannique Charles Adlard et de Bill Morison qui a posé sur papier la célèbre série d’animation The Simpsons. Décidément porté sur l’international, le Lyon BD Festival propose de partir à la découverte de la BD chilienne au travers d’une exposition au Palais de la Bourse samedi à 16 heures. Une battle internationale de BD est également organisée dans la cour de l’hôtel de ville samedi et dimanche à 14h30. Cette « bataille mondiale » de dessins promet de faire découvrir les artistes du monde entier, dans la bonne humeur.

La bande dessinée francophone au rendez-vous

La BD francophone, plus classique, n’est évidemment pas laissée de côté. L’exposition Plan à 3 – Pour Belgique, France et Suisse – propose de revisiter la bande dessinée francophone au Palais de la Bourse à partir de samedi 11 heures. Des auteurs et autrices qui ont baigné dans cette culture traditionnelle vont poser un regard neuf sur ces univers connus de tous. C’est l’occasion de rendre visite à Emilie Gleason qui incarne cette nouvelle génération prometteuse de bédéistes francophone. Récompensée lors du dernier festival d’Angoulême pour sa BD Ted drôle de coco, elle ouvre les portes de son univers le temps d’une rencontre avec le public, dimanche à 14 heures, à la Halle Tony Garnier.

Un festival pour toutes les générations

Les plus jeunes ne seront bien sûr pas en reste. Des ateliers seront proposés à l’hôtel de ville samedi et dimanche à partir de 11 heures pour apprendre aux petits à dessiner d’effrayants zombies, de plus consensuels Minions, ou s’essayer à écrire une histoire de pirates. Samedi à 11 heures, ils pourront même assister à la lecture de la BD Les Culottés par son auteure en personne, Pénélope Bagieu. Il est également possible de confier ses enfants de 5 à 14 ans durant une heure aux bénévoles qualifiés du festival, le temps d’une visite. Ils ne s’ennuieront pas avec plusieurs ateliers, coin lectures et surtout une méga fresque pour laisser libre cours à leur créativité.

Le 9e art mis en musique

Les organisateurs, toujours soucieux d’ouvrir le 9e art au spectacle vivant, ouvrent et terminent le festival sur des concerts dessinés. Au Transbordeur, lors de la cérémonie d’ouverture, vendredi à 20 heures, Lyon BD Festival Party accueillera pas moins de 11 artistes sur scène, deux sessions de dessins en live avec DJ et un concert illustré de Charlie Adlard et Julien Limonne. Présent ce soir-là, l’Allemand Reinhard Kleist terminera le festival avec un concert dessiné inédit dimanche à 16h30 au Théâtre Comédie Odéon.

Et pour ceux qui pensent qu’un week-end c’est un peu court, le festival OFF prolongera le plaisir jusqu’à fin juin à Lyon avec de multiples activités en lien avec la BD.