VIDEO. Var: Un musée dédié à Louis de Funès va bientôt ouvrir à Saint-Raphaël

CULTURE Après une première expérience avortée dans la région nantaise, un musée consacré à Louis de Funès va ouvrir à Saint-Raphaël cet été

Mathilde Ceilles

— 

Louis de Funès dans «Le Gendarme et les Extra-Terrestres».
Louis de Funès dans «Le Gendarme et les Extra-Terrestres». — RONALDGRANT/MARY EVANS
  • Un musée consacré à Louis de Funès va ouvrir à Saint-Raphaël le 31 juillet.
  • Cet établissement comportera plusieurs objets inédits comme le césar d’honneur du comédien.

Près de 150 films et pas moins de 300.000 millions de tickets de cinéma vendus. Près de 36 ans après la mort de l’acteur français Louis de Funès, à la carrière colossale, continue à susciter les passions. Et sa vie se retrouve au cœur d’un projet porté depuis quelques mois par la ville de Saint-Raphaël, dans le Var : celui d’accueillir dans la commune varoise un musée consacré au comédien. Un premier espace dédié à Louis de Funès avait déjà ouvert ses portes dans la région nantaise il y a quelques années, mais l’expérience avait été prématurément avortée.

Fin 2018, la petite-fille de l’acteur, Julia de Funès, informe le maire de Saint-Raphaël de la situation, en marge d’une conférence que la philosophe donnait dans la commune varoise. Rapidement, Frédéric Masquelier décide de mouiller le maillot pour ouvrir en un temps record un musée mettant à l’honneur l’acteur. « Nous sommes idéalement situés, entre Cannes, ville du cinéma, et Saint-Tropez, ville des gendarmes, affirme l’édile. Louis de Funès a des attaches avec Saint-Raphaël, il y a notamment tourné certaines scènes du Corniaud. »

« Fidéliser » les touristes

Pour Frédéric Masquelier, « accueillir un lieu dédié au comédien préféré des Français est une chance pour Saint-Raphaël. Si on regarde, il y a peu de musées sur la Côte d’Azur. Les gens qui viennent dans notre ville pour le climat, il faut pouvoir les retenir, et les fidéliser. Ce musée est donc un élément attractif supplémentaire. » Après un investissement d’un million d’euros, le futur musée Louis de Funès prendra ses quartiers cet été dans une salle appartenant à la commune, en plein centre-ville. La ville espère rentrer dans ses frais grâce notamment à la vente de produits dérivés.

Plus de 350 documents seront présentés : des photographies personnelles, de tournages et de films, des dessins, notamment de Louis de Funès lui-même, des lettres comme celles de Jean Anouilh mais aussi des extraits de films, dont certains inconnus. Les fans pourront également retrouver des extraits de films devenus cultes, de La Grande Vadrouille au Corniaud en passant par La Folie des grandeurs. Avec l’aide de la famille, le musée accueille également plusieurs objets inédits, dont le césar d’honneur de Louis de Funès.

Ouverture le 31 juillet

Un choix d’objets confiés à Clémentine Deroudille, commissaire d’exposition. Pour mettre sur pied en quelques mois le tout nouveau musée Louis de Funès, la petite-fille de Robert Doisneau s’est littéralement enfermée dans une pièce pendant une semaine pour visionner l’ensemble des films de l’acteur. « Je n’étais pas une grande spécialiste, confie-t-elle, non sans enthousiasme. Mais je souhaitais faire un musée accessible à la fois aux grands spécialistes, aux thésards en cinéma, mais aussi à toute la famille. Je voulais un musée populaire, avec des incontournables, mais aussi des objets qui permettaient de découvrir l’homme. Louis de Funès était un grand écologiste, c’est le Nicolas Hulot des années 1970 ! »

L’ouverture officielle du musée est prévue pour le 31 juillet prochain, date de l’anniversaire de Louis de Funès. La ville de Saint-Raphaël espère atteindre les 20.000 visiteurs dès la première année, puis attirer 40.000 personnes les années suivantes.