A l'origine, «Arc-en-ciel» de Booba avait été écrit par le rappeur pour la chanteuse Alizée

CONCERT Le rappeur avait écrit cette chanson pour la jeune femme, à l’époque « en chute libre avec son petit copain »

C.W.

— 

Booba au festival We Love Green samedi 1er juin.
Booba au festival We Love Green samedi 1er juin. — SADAKA EDMOND/SIPA

Lors de sa sortie le mois dernier, la douceur du titre Arc-en-ciel avait surpris de nombreux fans de Booba, ainsi que 20 Minutes, qui avait alors entrepris une explication de texte. « Le temps est compté, ne brisons pas nos cœurs/Pas l’temps de faire les lovers/Dis-moi c’que tu veux vite, décide-toi, dessine-moi, dessine-moi/Je suis de toutes les couleurs », entonnait notamment le rappeur.

Invité ce lundi matin sur France Inter, rapporte Le Mouv', le Duc a levé le voile sur cette chanson surprenante, qui n’aurait pas dû être chantée par lui en 2019, mais par Alizée il y a dix ans.

« A la base il n’est pas pour moi »

« Ce titre-là a une histoire, explique Booba à Augustin Trapenard, surpris lui aussi par la douceur d’Arc-en-ciel. A la base il n’est pas pour moi, c’est un titre que j’ai écrit il y a dix ans que je voulais donner à Alizée ». Le rappeur explique alors que la chanteuse « était en chute libre avec son petit copain, à un moment où elle était en train de couler… Du coup ça ne s’est pas fait ». Dix ans plus tard, B2O a retrouvé Arc-en-ciel dans ses cartons, a changé l’instru « bien pourrie » qui avait mal vieilli, et l’a repris à sa sauce. Qui aurait cru que Booba avait un jour écrit pour la chanteuse de Moi… Lolita ?

Samedi soir, le rappeur a donné un concert très attendu lors du festival We love Green. Une prestation jugée décevante par certains, notamment à cause du retard de quarante minutes du rappeur, qui devait se produire à 23h30. Sur Twitter, les organisateurs du festival ont toutefois précisé que Booba n’était pas responsable de ce retard, dû à des « complications techniques pendant le changement du plateau ».