Pyrénées-Orientales: Aya Nakamura rejoint la (très éclectique) programmation des Déferlantes d’Argelès-sur-Mer

FESTIVAL Le festival a lieu du 5 au 8 juillet au parc de Valmy, à Argelès-sur-Mer

Nicolas Bonzom

— 

Aya Nakamura aux NRJ Music Awards 2018.
Aya Nakamura aux NRJ Music Awards 2018. — Pierre Villard/NMA2018/SI/SIPA

C’est l’un des festivals les plus prisés de la Méditerranée. Les Déferlantes sont de retour du 5 au 8 juillet au parc de Valmy, à Argelès-sur-Mer (Pyrénées-Orientales). Mardi, une nouvelle artiste a rejoint la programmation, déjà chargée, de l’événement :  Aya Nakamura se produira le 8 juillet, sur la scène du festival. « On est très heureux de pouvoir faire plaisir à une certaine génération, confie David Garcia, l’organisateur des Déferlantes. Chez nous, il n’y a pas de grande salle, ni de Zénith ! »

Un lieu d’exception

L’interprète de Djadja, véritable révélation de l’année, partage cette année l’éclectique affiche du festival catalan avec Macklemore, ZZ Top, Big Flo et Oli, M, Zaz, Patrick Bruel, Nekfeu, Iam, Dadju, Jain, Trust, ou encore Boulevard des Airs. Mais la star des Déferlantes d’Argelès-sur-Mer, cette année encore, ce sera le parc du château de Valmy, transformé en dancefloor.

Le lieu, où se dresse, sur les hauteurs, une élégante demeure du XIXe siècle, trône au beau milieu des vignes, et pas très loin de la Méditerranée. Et quand la nuit tombe, au paradis. « L’une des agents d’artistes les plus importantes du monde, avec qui nous avons eu l’honneur de travailler il y a quelques années, avait été particulièrement émerveillée par le site, reprend David Garcia. Après l’événement, elle a contacté des tas de tourneurs pour leur en parler. » Informations et réservations par ici.