Eurovision 2019: Qui sont les danseuses qui accompagnent Bilal Hassani sur scène?

REINES Ce samedi, en finale de l'Eurovision, le candidat de la France, Bilal Hassani, dansera avec Lizzy Howell et Lin Ching Lan

Fabien Randanne

— 

Bilal Hassani, entouré de Lizzy Howell et Lin Ching Lan sur la scène de l'Eurovision, le 13 mai 2019.
Bilal Hassani, entouré de Lizzy Howell et Lin Ching Lan sur la scène de l'Eurovision, le 13 mai 2019. — Jack GUEZ / AFP
  • La finale de l’Eurovision sera retransmise en direct depuis Tel-Aviv (Israël) dès 21h sur France 2.
  • Le candidat français sera entouré de deux danseuses : Lizzy Howell, qui est obèse, et Lin Ching Lan, qui est sourde.
  • Tous trois transmettront un message de courage face à l’adversité.

De notre envoyé spécial à Tel-Aviv (Israël)

Ce samedi, lorsque Bilal Hassani s’élancera sur la scène de l’Eurovision, il ne sera pas seul. Deux danseuses, Lizzy Howell et Lin Ching Lan, l’accompagneront pour l’aider à transmettre le message de sa chanson. « Elles sont la preuve vivante qu’on peut suivre nos rêves, qu’on peut être qui on est, qu’il suffit de suivre son instinct », a déclaré le candidat français en conférence de presse la semaine dernière. Présentations.

Lizzy Howell est originaire du Delaware (Etats-Unis). Celle qui a fêté ses 18 ans le 9 mai, a commencé la danse à l’âge de 5 ans, ce qui l’aide à lutter contre l’hypertension intracrânienne dont elle souffre. Si elle pratique les claquettes et la danse classique et contemporaine, l’adolescente, obèse, a dû surmonter bien des obstacles.

« Une merveilleuse technique »

« Toute sa vie, on lui a dit qu’elle ne pourra pas danser à cause de son poids, alors qu’elle a une merveilleuse technique, déplore Bilal Hassani. Comme le Français, l’Américaine, suivie par plus de 196.000 abonnés sur Instagram, a été victime de harcèlement en ligne et a été la cible de moqueries et d’insultes. Cependant, elle laisse délibérément les commentaires haineux des internautes apparaître sous ses publications pour montrer que cela ne l’atteint pas, a-t-elle expliqué dans une interview relayée par Brut.

Contactée en mars par la délégation française de l’Eurovision, elle a accepté de danser au côté du chanteur tricolore. Pour sa performance sur la scène de Tel-Aviv, elle s’entraîne depuis le 1er mai. Dans les coulisses des répétitions, mardi, Lizzy Howell a rencontré Netta Barzilai, qui a remporté le concours l’an passé pour Israël. « Je ne savais pas vraiment ce qu’était l’Eurovision l’année dernière, mais sa chanson [Toy] a été un succès aux Etats-Unis. Depuis, elle a été une grande inspiration pour moi », a confié la jeune femme sur Instagram.

« Le rythme de son oreille jusqu’à son cœur »

Lin Ching Lan, 32 ans, est quant à elle originaire de Taïwan. Bien qu’atteinte de surdité, elle a commencé la danse à l’âge de 20 ans, livrant une bataille contre l’adversité. « Elle n’a jamais entendu un son de toute sa vie et danse avec les vibrations de la musique », explique Bilal Hassani qui insiste sur un point de sa chorégraphie pour l’Eurovision : « Au début de la performance, je lui offre la musique en lui donnant le rythme de son oreille jusqu’à son cœur. »

« Lors de la première répétition, j’ai eu peur, et puis c’est allé mieux sur les suivantes », a confié la danseuse qui participe pour la première fois à un événement d’une telle ampleur – le concours est suivi par plus de 200 millions de téléspectateurs. « Un jour quelqu’un m’a dit qu’être sourde devait être comme être sous l’eau. Cela peut être effrayant, parfois vous vous sentez isolé du reste du monde, des autres gens. Je refuse de laisser cela m’arriver », a déclaré Lin Ching Lan dans le film Change Destiny.

« Mon rêve a toujours été le même : être moi-même et faire ce que j’ai envie de faire, a assuré Bilal Hassani la semaine passée. Nous trois avons osé rêver d’être sur une scène si grande et on l’a fait. C’est magique. » Ce samedi, à la fin de leur tableau, tous trois feront face au public tandis que derrière eux s’afficheront les messages : « We are all kings », « We are all queens »… Nous sommes tous des rois. Nous sommes toutes des reines.