Alain Delon réagit à la pétition qui l’attaque : «on ne peut pas contester ma carrière»

POLÉMIQUE Le géant du cinéma a réagi ce mercredi 15 mai à la pétition dont il est la cible depuis plusieurs jours

Clément Rodriguez

— 

L'acteur Alain Delon a 83 ans.
L'acteur Alain Delon a 83 ans. — Nicola Marfisi/AGF/SIPA

Alain Delon ne s’excuse pas. Une association américaine, qui réunit des femmes de cinéma, réclame aux organisateurs du Festival de Cannes d’ annuler la remise de la Palme d’or d’honneur que l’acteur français de 83 ans doit recevoir cette année. La pétition connaît un succès grandissant, et a atteint plus de 20.000 signatures pour le moment.

Contacté par nos confrères du Figaro, le géant du cinéma a réagi au lancement de cette pétition : « Je ne comprends pas ce que c’est que ce truc » a-t-il déclaré, mettant ensuite en doute les réelles intentions de sa créatrice : « J’ai l’impression que son auteur cherche surtout à se mettre en valeur. Qui est-elle ? Et pourquoi maintenant ? »

« Un enfant a besoin, selon moi, d’une maman et d’un papa »

« Je n’ai rien contre les gays qui se mettent ensemble, mais, pour moi, c’est contre-nature. On est là pour aimer une femme, pour courtiser une femme, pas pour draguer un mec ou se faire draguer par un mec », c’est ce qu’avait déclaré Alain Delon sur le plateau de C à Vous en 2015. Selon lui, ces propos sont à l’origine de la pétition dont il fait l’objet. Sans s’en excuser pour autant, l’acteur revient sur cette phrase qui avait fait polémique : « J’avais surtout dit que je me fichais complètement que des gays se marient. Mais qu’il y avait une chose que je ne voulais pas, c’était qu’ils adoptent, car un enfant a besoin, selon moi, d’une maman et d’un papa » a-t-il corrigé.

Déjà interviewé à de nombreuses reprises sur des questions de société, Alain Delon n’avait pas caché qu’il n’était plus en phase avec son époque, comme l’ont aussi confirmé ses proches. « Que voulez-vous que je dise » répond l’acteur. « On m’aime ou on ne m’aime pas. Mais on ne peut pas contester ma carrière ». L’acteur mythique de Rocco et ses frères ou de La Piscine devrait donc recevoir sa Palme d’honneur, puisqu’il a reçu le soutien de Thierry Frémaux, délégué général du festival de Cannes.