«Salut les Blancs», l'humoriste Fary pointe le manque de diversité aux Molières

HUMOUR «Euh… C’est trop blanc », a lancé l'humoriste à l'adresse du public 

Naomi Mackako

— 

Le vendredi 1er mars 2019, Fary était le troisième humoriste français à se produire à l'AccorHotels Arena de Bercy. Il a fait salle comble.
Le vendredi 1er mars 2019, Fary était le troisième humoriste français à se produire à l'AccorHotels Arena de Bercy. Il a fait salle comble. — BALTEL/SIPA

Invité à remettre un prix lors de la 31e cérémonie des Molières lundi soir, l’humoriste Fary a profité de ce moment pour dénoncer le manque de diversité parmi les nominations. Une apparition remarquée dont les images diffusées sur France 2 et relayées sur les réseaux sociaux ont suscité beaucoup de réactions.

« Salut les Blancs », c’est ainsi que le jeune homme de 27 ans a commencé son sketch. Une formule directe mais pleine de vérité. L’humoriste a poursuivi sa prestation en faisant remarquer avec tact le manque de diversité de la grand-messe du théâtre français, devant des spectateurs amusés pour certains, ou mal à l’aise pour d’autres. « Il faut que quelqu’un leur dise… Euh… C’est trop blanc », a-t-il ainsi lâché. Une situation qui pourrait rappeler le mot-dièse #OscarSoWhite…

Racisme anti-Blancs

Le comédien qui a fait salle comble à l’AccorHotels Arena de Bercy en mars dernier, s’est ensuite gentiment moqué du racisme anti-Blancs, en prenant pour exemple l’absence de la mention d’Antoine Griezmann dans le tube Ramenez la coupe à la maison de Vegedream. Avec subtilité et humour, Fary a soulevé des problématiques raciales sensibles et difficiles à aborder dans l’Hexagone.

L’humoriste a proposé une catégorie « urbaine », en faisant référence à celle des Victoires de la musique dans laquelle seraient nominés « les Noirs, les Arabes et les gentils ». Mais l’espoir est de courte durée car « même là vous serez capables de faire gagner Orelsan », déplore Fary.

Sur les réseaux sociaux, la vidéo a été visionnée et saluée par des millions de personnes. Les utilisateurs se sont réjouis du franc-parler du comédien et ont apprécié qu’il parle ouvertement de sujets qui fâchent.